L'endroit le plus froid de l'univers se trouve sur Terre

Proposé par
Invité
le
dans

L'endroit le plus froid de l'univers ne se trouve pas à des années-lumière mais probablement sur Terre, dans un laboratoire de l'université du MIT, où les températures sont à moins d'un milliardième au-dessus du zéro absolu. Le scientifique Wolfgang Ketterle qui travaille dans ce laboratoire a d'ailleurs reçu le Prix Nobel de physique en 2001 pour ses découvertes faites à des températures extrêmes.

Il découvrit un nouvel état : le BEC (Bose-Einstein condensate) qui ne se forme qu’au zéro absolu ou très proche.


Tous les commentaires (167)

a écrit : Le refroidissement de gaz atomiques bosoniques jusqu'au condensat de Bose-Einstein permet d'atteindre des températures de l'ordre de 10 -9 K. C'est cette technique de refroidissement d'atomes par laser qui a été utilisée par les chercheurs du MIT pour atteindre le record de 450 pK.
Source Wikipedia
En fait, les scientifiques utilisent la technique que tu as cité mais pas seulement. A partir d'une certaine température ça ne marche plus. L'autre méthode pour aller plus loin est "l'évaporation", c'est un peu le même principe que de souffler sur sa tasse de café, mais bon je ne vais pas rentrer dans les détails ça serait trop long! En faisant ça une grande quantité d'atome est perdue, c'est pour ça que la quantité de matière refroidie de telle temperature ne peut être que très faible.
Si vous avez des questions n'hésitez pas :-)
Source: j'ai assisté à la conférence de Ketterle a Genève il y a 3 ans, il présentait justement ces travaux.

Posté le

android

(0)

Répondre

Ridicule!, quand on voit qu'il y'a des planète ou il fait Énormément froid, l'homme ne connaît même pas 1% des planète de l'univers mais il se permet de confirmer que l'endroit le plus froid de l'univers se trouve sur terre et dans un laboratoire en plus!!

a écrit : Ridicule!, quand on voit qu'il y'a des planète ou il fait Énormément froid, l'homme ne connaît même pas 1% des planète de l'univers mais il se permet de confirmer que l'endroit le plus froid de l'univers se trouve sur terre et dans un laboratoire en plus!! c'est de la physique. dans l'espace, simplement l'écho résiduel du bigbang "empêche" d'être "trop" froid. sans compter d'autres phénomènes.

ici c'est au prix de grands efforts et d'énergie qu'on a atteint cette température.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : En fait quand on descend vers le 0 absolu, la vitesse de déplacement des particules comme les atomes est réduite cependant on sait qu'il est impossible que cette vitesse soit nulle c'est pour cela que le zéro absolu ne sera jamais vraiment atteint. Si jamais j'me trompe n'hésitez pas à me corriger. Je pense que le zéro absolu atteint, il n'y a plus rien en mouvement. Un liquide qui aurait atteint le zero absolu a ses atomes parfaitement inerte.

Posté le

android

(0)

Répondre

Le zéro absolu se trouve environ à -213 degrés celcius soit 0 degrés Kalvin ce qui signifie que plus aucun atome n'est en mouvement donc plus aucune énergie. Mais si on injecte un courant électrique alors ce courant tournera à l'infini dans cette matière sans perdre d'énergie : La supraconductivité. Mais on peut atteindre cela avec des températures moins basses selon la matière. Les scientifiques travaillent pour trouver une matière qui atteindrait ce statut à température ambiante car avec la supraconductivité on peut faire l'éviter des objets et donc une consommation infiniment réduite énergétiquement. Une future révolution je vous l'assure

a écrit : Quelqu'un peut il apporter des précisions sur le zéro absolu s'il vous plait ? Pourquoi ne peut-on pas l'atteindre ? Pourquoi est-il si difficile d'aller aussi bas? Si je ne me trompe pas ( corriger moi sinon ) le zéro absolu est la température où gèlent les atomes.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Si je ne me trompe pas ( corriger moi sinon ) le zéro absolu est la température où gèlent les atomes. Juste 8 mois de retard ta reponse...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Juste 8 mois de retard ta reponse... Ah je regarde pas les dates des commentaires effectivement ^^' mieux vaut tard que jamais non?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ah je regarde pas les dates des commentaires effectivement ^^' mieux vaut tard que jamais non? Non. Je voulais dire que la réponse a déjà été donnée il y a 8 mois. Lis les com avant d'en balancer pour rien.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Quelqu'un peut il apporter des précisions sur le zéro absolu s'il vous plait ? Pourquoi ne peut-on pas l'atteindre ? Pourquoi est-il si difficile d'aller aussi bas? Le zero absolut est la température où les les atomes sont totalement immobiles ne produisent aucune énergie. Le froid ultime quoi...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Et bien tout d'abord, pour immobiliser totalement une molécule ou un atome, il faut que ce dernier ne subisse aucun champ ni aucune pression. Donc on essaye d'atteindre une pression nulle (ce qui est impossible), et un champ magnétique nul (ce qui est également impossible).
C'est comme en maths, on
ne peut que tendre vers l'infini, jamais l'atteindre (de par sa définition même).
Ces deux impossibilités font qu'on approche du zéro absolu sans jamais réussir a l'atteindre.
Afficher tout
Comme le théorème de je ne sais plus qui, qui dit qu'une flèche lancer aura toujours la moitié de sa trajectoire à effectuer et ne peu de se fait ateindre sa cible...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Comme le théorème de je ne sais plus qui, qui dit qu'une flèche lancer aura toujours la moitié de sa trajectoire à effectuer et ne peu de se fait ateindre sa cible... Tu pourrais développer stp ? Parce que j'ai pas du tout compris la :|.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Tu pourrais développer stp ? Parce que j'ai pas du tout compris la :|. C'est juste le paradoxe de Xénon.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : C'est juste le paradoxe de Xénon. Ah effectivement. Je connaissais les paradoxes mais pas leur auteur.
Mais la flèche fait bien référence à un des paradoxes de Zenon, mais ce qu'explique nikedouye fait plus référence au paradoxe de dichotomie. (Certes, de Zenon également mais il explique son paradoxe de dichotomie avec un arbre et une pierre).
Bref, merci ^^

Posté le

android

(0)

Répondre

L'endroit le plus froid est le tube réfrigérant du LHC. Il me semble que la température est de -272,3 Kelvin ce qui est très proche du zéro absolu (-273 Kelvin)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : En lisant l anecdote j ai plus pensé à sheldon qu à mes cours de fac ! C'est plus Howard qui sort du MIT '

a écrit : Quelqu'un peut il apporter des précisions sur le zéro absolu s'il vous plait ? Pourquoi ne peut-on pas l'atteindre ? Pourquoi est-il si difficile d'aller aussi bas? Pour atteindre le zéro absolu (0kelvin -273,15 celsius), il faut que les atomes ne "bougent" plus car la température est en faite une mesure de l'agitation moléculaire. Pour se faire, les chercheurs ne refroidissent plus la matière, mais ils tentent de l'immobiliser. Cette expérience met en œuvre un grand nombre de rayon laser qui vont frapper les quelques atomes ,avec des photons, "dans le sens opposé" de leurs mouvements ce qui permet d'atteindre une "immobilité" de ses atomes. Voilà pourquoi le zéro absolu est difficilement atteignable.
Mais à un milliardième près, on peut dire que c'est pas mal.

a écrit : Quelqu'un peut il apporter des précisions sur le zéro absolu s'il vous plait ? Pourquoi ne peut-on pas l'atteindre ? Pourquoi est-il si difficile d'aller aussi bas? Le zéro absolu équivaut à -273,15ºC, cette température correspond en fait a un arrêt total de mouvement des molécules, la chaleur étant une énergie qui provoque un mouvement, on ne peut pas aller au-delà de molécules immobiles, c'est donc pour cela qu'on ne peut pas aller plus loin que cette température

a écrit : Intéressant :) j'avais vu il y a quelques années un documentaire sur le Large Hadron Collider (LHC) (=Grand Collisionneur de Hadron) qui est au Cern et qui parlait des températures extrêmes que le LHC pouvait atteindre pendant les essais etc... Et je me demande si c'était pas égale à ce dont parle l'anecdote... Le lhc peut atteindre des temperatures très chaudes mais très froides je ne pense pas.