À Londres, un brouillard dura 4 jours et tua des milliers de personnes

Proposé par
le

En décembre 1952, la ville de Londres fut dans un épais brouillard pendant 4 jours. En ce début d'hiver rigoureux, les Londoniens brûlaient des tonnes de charbon pour se chauffer. Or, un anticyclone se fixa sur l'Angleterre et provoqua une permutation de température. Une chape d'air chaud empêcha le soufre issu de la combustion du charbon de remonter et un brouillard terriblement toxique recouvrit la ville. On dénombra au moins 4000 morts.


Tous les commentaires (61)

Un dérivé de Sillent hill? ;)

Posté le

android

(0)

Répondre

Et les cancéreux vous les comptez pas dans les morts du nucléaire?

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Et les cancéreux vous les comptez pas dans les morts du nucléaire? Non, mais plutôt dans ceux des portables, du wifi, des micro-onde, de la radio, des pesticides, de l'aluminium, de l'aspartam, des médicaments et de l'allongement de la durée de vie. Bien cordialement.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Sauf que c'est la seule energie viable pour le moment. Les autres sont trop polluantes ou bien trop peu efficace (solaire, éoliennes,...). Ces énergies sont trop dangereuse pour notre planètes! Si tu utilise le vent ou plus précisément l'énergie qu'il possèdent (qui permet sont mouvement) cela veut dire que tu arrête le vent et que tu cause un dérèglement climatique donc tu ne peux pas et sache qu'une éolienne tourne a 130 kilomètre par heure, si tu utilises les marées cela veux dire que tu utilises l'énergie mécanique de la marée, tu lui vole conclusion la lune s'éloigne de la terre... Si tu utilises les panneaux solaire? Tu capte l'énergie solaire donc pas de souci mais le panneau solaire est comme tu as dit polluant certain matériaux ne se recycle pas et il en faudrait des milliers pour subvenir a nos besoins... Si tu utilise le nucléaire tu utilises la libération d'énergie créée par la fusion de noyau libérant des particule Alfa et tu ne sais plus quoi faire de tes déchets radioactifs conclusion à l'heure actuelle le plus gros dilemme du 21 eme siècle est l'énergie...

a écrit : Finalement, l'énergie nucléaire, ce n'est pas si mal que ça. En France on est beaucoup plus stupide. On est les seuls à utiliser du fioul pour se chauffer... Alors que le pétrole est une matière complexe qui sert à faire plein de choses (tous les plastiques par exemple), mais non, nous on le brûle x)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pour y avoir fait 4 années d’études, j’ai toujours été surpris de voir la différence de neige entre Clermont centre et un peu en dehors (Campus d’Aubière, situé également plus haut en altitude).

Sur le campus on avait 20~40cm de neige, et dans le centre beaucoup moins (5cm).

Intéressant.
Il me semble qu'il fait en règle générale un ou deux degrés de plus dans les villes que dans la campagne proche. Ceci explique peut être cela.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est clair, surtout qu'un incident est plus vite maîtrisé. Impossible de retourner à Londres, alors que fukushima ou Tchernobyl sont des villes reconnues pour leur bon air. En même temps la conception de la centrale au Japon est mal faite. En cas de pépins ils ne peuvent pas refroidir le réacteur sauf avec de l'eau de mer qu'il rejette dans la mer ensuite. Et l'eau salée amplifi les réactions nucléaire.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ces énergies sont trop dangereuse pour notre planètes! Si tu utilise le vent ou plus précisément l'énergie qu'il possèdent (qui permet sont mouvement) cela veut dire que tu arrête le vent et que tu cause un dérèglement climatique donc tu ne peux pas et sache qu'une éolienne tourne a 130 kilomètre par heure, si tu utilises les marées cela veux dire que tu utilises l'énergie mécanique de la marée, tu lui vole conclusion la lune s'éloigne de la terre... Si tu utilises les panneaux solaire? Tu capte l'énergie solaire donc pas de souci mais le panneau solaire est comme tu as dit polluant certain matériaux ne se recycle pas et il en faudrait des milliers pour subvenir a nos besoins... Si tu utilise le nucléaire tu utilises la libération d'énergie créée par la fusion de noyau libérant des particule Alfa et tu ne sais plus quoi faire de tes déchets radioactifs conclusion à l'heure actuelle le plus gros dilemme du 21 eme siècle est l'énergie... Afficher tout C'est ironique ?
Car une éolienne s'arrête s'il y a trop de vent. Et le vent provient des différence de pression, dont le soleil qui a son importance, et à notre échelle c'est une ressources inépuisable. Pour les marée par contre j'espère que c'était vraiment ironique ^^
Pour le nucléaire, depuis que ça existe en France on a seulement 2 mètres cubes de déchet très radioactifs à longue durée de vue. C'est très peu depuis des dizaines d'années, mais c'est un très gros problème oui car extrêmement dangereux.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Finalement, l'énergie nucléaire, ce n'est pas si mal que ça. Sauf que le jour ou sa va péter le nucléaire sa fera pas que 4000 morts . Rien qu'en France avec nos 50 et quelques réacteurs nucléaire .

Posté le

android

(3)

Répondre

En fait à Mexico, qui est dans un cirque (il est entouré) de montagnes et volcans, il se passe des phénomènes similaires, comme le fait que la pollution reste en suspension au dessus de Mexico et tue énormément de gens par an.

a écrit : Sauf que le jour ou sa va péter le nucléaire sa fera pas que 4000 morts . Rien qu'en France avec nos 50 et quelques réacteurs nucléaire . C'est pas une bombe le nucléaire... Une centrale n'explose pas. Au Japon c'est le tsunami qui a fait les dégâts, et non la centrale. Mais c'est la pollution engendrée par le fait qu'il n'y a plus de confinement qui est dangereux. Il y a trois types de centrales, celle du Japon était la plus basique, sans confinement, et sans circuit de refroidissement. Ils puisse de l'eau froide dans la mer et la rejette pour refroidir le réacteur (pas de contact direct avec les radiation). C'est pour ça qu'ils n'ont pas de grosses tours comme en France. Ces tours servent au refroidissement afin d'avoir un circuit fermé et éviter la pollution de l'environnement. D'ailleurs ont utilise aussi ce genre de tour pour des centrales à charbon.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : C'est ironique ?
Car une éolienne s'arrête s'il y a trop de vent. Et le vent provient des différence de pression, dont le soleil qui a son importance, et à notre échelle c'est une ressources inépuisable. Pour les marée par contre j'espère que c'était vraiment ironique ^^
Pour
le nucléaire, depuis que ça existe en France on a seulement 2 mètres cubes de déchet très radioactifs à longue durée de vue. C'est très peu depuis des dizaines d'années, mais c'est un très gros problème oui car extrêmement dangereux. Afficher tout
Absolument pas ironique :) elle s'arrête par mesure de sécurité, mais comme je l'ai dit précédemment l'éolienne que tu vois tournée semble tourner a 30 kilométre par heure cependant elle tourne a 130 ( par toujours, oui mais si tu arrête un vent qui devait aller Espagne tu provoque des dérèglement climatique c'est assez simplifie mais c'est pour ça que l'on se calme sur les parc éolien, je suis d'accord que c'est une ressource inépuisable mais les matièraux qui compose nos panneaux solaire non pas assez de rendement et sont polluants... Et pour les marres ce n'est absolument pas ironique c'est pour cela que l'on qu'une petite usine en Bretagne il me semble qui utilise les marres ;) la demie vie de l'élément U235 est 7,0x10^6 années si je ne me trompe... Imagine...

a écrit : C'est ironique ?
Car une éolienne s'arrête s'il y a trop de vent. Et le vent provient des différence de pression, dont le soleil qui a son importance, et à notre échelle c'est une ressources inépuisable. Pour les marée par contre j'espère que c'était vraiment ironique ^^
Pour
le nucléaire, depuis que ça existe en France on a seulement 2 mètres cubes de déchet très radioactifs à longue durée de vue. C'est très peu depuis des dizaines d'années, mais c'est un très gros problème oui car extrêmement dangereux. Afficher tout
Si cela t'intéresse chercher sur internet les effets de l'énergie marémotrice tu seras surpris ;) ou conséquences plutôt

On dit une "inversion de température" ;)

a écrit : On retrouve ce phénomène a Clermont-Ferrand en hivers. En effet, Clermont est bâti dans une cuvette qui provoque un environnement climatique spécial.
Ainsi la pollution produite a tendance a rester, et autre phénomène intéressant, il ne neige pratiquement jamais sur Clermont même, alors que à à peine quelque cen
taines de mètres on trouve de la neige en grande quantité.
Source : 18 ans de vie et d'observation sur place. Mais je n'ai aucune preuve tangible.
Afficher tout
Idem à Agen, lot et Garonne. Micro climat et température plus élevée dans la cuvette...

a écrit : Vous auriez aussi bien pu citer l'ensemble des villes de France alimentées au nucléaire sans incidents majeurs depuis 50 ans. Sans incidents majeurs, qu'est ce qu'il ne faut pas entendre!

a écrit : Absolument pas ironique :) elle s'arrête par mesure de sécurité, mais comme je l'ai dit précédemment l'éolienne que tu vois tournée semble tourner a 30 kilométre par heure cependant elle tourne a 130 ( par toujours, oui mais si tu arrête un vent qui devait aller Espagne tu provoque des dérèglement climatique c'est assez simplifie mais c'est pour ça que l'on se calme sur les parc éolien, je suis d'accord que c'est une ressource inépuisable mais les matièraux qui compose nos panneaux solaire non pas assez de rendement et sont polluants... Et pour les marres ce n'est absolument pas ironique c'est pour cela que l'on qu'une petite usine en Bretagne il me semble qui utilise les marres ;) la demie vie de l'élément U235 est 7,0x10^6 années si je ne me trompe... Imagine... Afficher tout Dans ce cas l'éolienne va aussi à 0 km/h, au centre. Si tu parles d'une vitesse de rotation c'est en tour / min...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : On retrouve ce phénomène a Clermont-Ferrand en hivers. En effet, Clermont est bâti dans une cuvette qui provoque un environnement climatique spécial.
Ainsi la pollution produite a tendance a rester, et autre phénomène intéressant, il ne neige pratiquement jamais sur Clermont même, alors que à à peine quelque cen
taines de mètres on trouve de la neige en grande quantité.
Source : 18 ans de vie et d'observation sur place. Mais je n'ai aucune preuve tangible.
Afficher tout
Je suis tout à fait d'accord avec toi fuust, habitant également dans la région, il me semble également intéressant de mentionner le fait qu'en hiver il fasse souvent plus froid dans la cuvette qu'est Clermont alors que plus altitude (500 m plus haut) comme dans la ville de Orcines (que tu dois connaître) il peut faire jusqu'à 4 ou 5 degrés C de plus. Ce phénomène se produisant souvent pendant les froids "secs".