À Londres, un brouillard dura 4 jours et tua des milliers de personnes

Proposé par
le

En décembre 1952, la ville de Londres fut dans un épais brouillard pendant 4 jours. En ce début d'hiver rigoureux, les Londoniens brûlaient des tonnes de charbon pour se chauffer. Or, un anticyclone se fixa sur l'Angleterre et provoqua une permutation de température. Une chape d'air chaud empêcha le soufre issu de la combustion du charbon de remonter et un brouillard terriblement toxique recouvrit la ville. On dénombra au moins 4000 morts.


Tous les commentaires (61)

les effets secondaires finissent toujours par revenir

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre