La légende de la copie de philosophie vide sur le courage

Proposé par
le

Chaque année, lorsque le bac philosophie approche, une légende urbaine resurgit sur un élève répondant au sujet "Qu'est-ce que le courage" par la phrase "Le courage c'est ça" et laissant le reste de sa copie blanche. Cette histoire vient en réalité d'une scène du film "Le pion" de Christian Giron sorti en 1978, où la question était "qu'est-ce que le risque" et où un élève se lève au bout de quelques secondes pour rendre une copie vide, pour laquelle il aura 18/20.


Tous les commentaires (122)

Je l'avais déjà entendu mais avec qu'est-ce que le culot? À la place du courage.

Moi je la connaissais avec "qu'est ce que l'audace ?" Mais JLSD :)

a écrit : J ai beaucoup aimé ta phrase par sa sonorité et son chiasme ( ok je me la pete un peu) mais j avoue ne pas avoir bien compris sa signification : qu est ce qui est accessoire? La philosophie? Ma pensée qui affirme que votre question est plus importante que ma réponse et qui refuse d'en donner est résolument intempestive à une époque où la pensée à fait place à l'insignifiant et à l'éphémère !
La philosophie ,( mon insignifiante pensée ) c'est le rayonnement insolite du monde moderne, en une parole qui détruit la sécurité du langage à tout dire et compromet l'assise de l'homme ...dans l'étant .

Le seul problème, est que ni le courage, ni le risque, ni l'audace ne sont et n'ont été au programme de Philo ;)

a écrit : Ma pensée qui affirme que votre question est plus importante que ma réponse et qui refuse d'en donner est résolument intempestive à une époque où la pensée à fait place à l'insignifiant et à l'éphémère !
La philosophie ,( mon insignifiante pensée ) c'est le rayonnement insolite du monde moder
ne, en une parole qui détruit la sécurité du langage à tout dire et compromet l'assise de l'homme ...dans l'étant . Afficher tout
Ah oui ça devient clair tout d un coup.

a écrit : Pendant qu'on parle des rumeur du bac, Celle qui dit que si un élève de la classe de terminale meurt dans l'année, tout le monde a le bac. Est-elle vrais? Pas la moindre chance !

Le baccalauréat est un diplôme qui sanctionne des connaissances, pas une médaille :).

a écrit : Combien de fois ai je entendu cette légende! Même des profs y croyaient d ailleurs! J ai toujours rêvé de tomber sur un sujet pareil au bac... Quoique... Il en faut des c..... pour rendre copie blanche... Non il faut être sacrément con, c'est le zero assuré ...

Posté le

android

(4)

Répondre

La philosophie est la matière la plus inutile au monde. La noter est une de ces bêtises. J'avais 14 toute l'année en philo et au bac j'avais eu: 4...
Mon meilleur ami qui en foutait pas une tournait autour de 5 et à eu au bac 16. Je vous assure qu'il n'a pas pris une seule note et qu'il n'a pas réviser.

Malheureusement ce ne sont pas les seuls exemples que j'ai: j'en ai des dizaines. Mon prof de philo me disait que en moyenne il y avait 7 points de différence dans une note en fonction du professeur: et ce n'est qu'une moyenne.

A part me faire recaler pour une école à cause de cette note la philo ne m'a rien appris. Alors à la rigueur qu'ils en mettent tout au long du lycée. Mais ne mettez pas 3h de philo pendant 1 an en nous demandant de connaître les différents points de vue de Spinoza, Pascal, Descartes, Hobbs, etc etc

Posté le

android

(44)

Répondre

a écrit : Pendant qu'on parle des rumeur du bac, Celle qui dit que si un élève de la classe de terminale meurt dans l'année, tout le monde a le bac. Est-elle vrais? Vrai et faux. En général on t'autorise à choisir si tu veux repasser ton bac au rattrapage directement ou le faire normalement.
Mais dans aucun cas tu ne l'acquiere en tuant ton pote.

Cf: ma propre expérience

a écrit : Et meme que le prof a mis 18 ou 20 a ce mec (je sais plus) et le meilleur de la classe qui a ecrit 4 pages a eu 2, ce qui a faillit le faire virer de l'ecole. Te faire virer après le bac ? Hum.

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : La philosophie est la matière la plus inutile au monde. La noter est une de ces bêtises. J'avais 14 toute l'année en philo et au bac j'avais eu: 4...
Mon meilleur ami qui en foutait pas une tournait autour de 5 et à eu au bac 16. Je vous assure qu'il n'a pas pris une seule note et qu
9;il n'a pas réviser.

Malheureusement ce ne sont pas les seuls exemples que j'ai: j'en ai des dizaines. Mon prof de philo me disait que en moyenne il y avait 7 points de différence dans une note en fonction du professeur: et ce n'est qu'une moyenne.

A part me faire recaler pour une école à cause de cette note la philo ne m'a rien appris. Alors à la rigueur qu'ils en mettent tout au long du lycée. Mais ne mettez pas 3h de philo pendant 1 an en nous demandant de connaître les différents points de vue de Spinoza, Pascal, Descartes, Hobbs, etc etc
Afficher tout
Ce n'est pas parce que tu t'es tapé une sale note au bac que la philosophie est une matière inutile ! Tu ne disais sûrement pas ça le reste de l'année quand tu avais tes 14 ou 16/20 .. !
Elle ouvre l'esprit et accroît notre culture générale.

a écrit : Ce n'est pas parce que tu t'es tapé une sale note au bac que la philosophie est une matière inutile ! Tu ne disais sûrement pas ça le reste de l'année quand tu avais tes 14 ou 16/20 .. !
Elle ouvre l'esprit et accroît notre culture générale.
La philosophie est une des toutes premières matières . Dès la 6 ème , sous un autre nom, on devrait apprendre à penser aux enfants .

«De toute façon si tu tombes sur ça t'auras pas les c*illes. T improviseras comme d hab' thèse,antithèse,prothèse et ta note dépendra de ce que l'examinateur a mangé à midi»

Posté le

android

(34)

Répondre

a écrit : Ça me fait penser , quand j'était en art plastique au collège , on avait pour thème : " la solitude "
Alors que tout mes camarades se sont embêter à faire de super trucs , moi j'ai mît un point noir sur une feuille blanche et ben j'ai eu 20/20.
Ça aussi c'est une légende urbaine que j'ai entendue 1000 fois.

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Ça me fait penser , quand j'était en art plastique au collège , on avait pour thème : " la solitude "
Alors que tout mes camarades se sont embêter à faire de super trucs , moi j'ai mît un point noir sur une feuille blanche et ben j'ai eu 20/20.
Moi c etait "sortir du cadre"... J ai rendu feuille blanche en disant le reste est sur le bureau. Fière de moi. Il ma mis 0/20 car j était sortie du sujet...

Posté le

android

(39)

Répondre

a écrit : Ça me fait penser , quand j'était en art plastique au collège , on avait pour thème : " la solitude "
Alors que tout mes camarades se sont embêter à faire de super trucs , moi j'ai mît un point noir sur une feuille blanche et ben j'ai eu 20/20.
Voilà un bel exemple qui répond (en partie) à La grande question qui revient souvent : qu'est-ce que l'Art ?.. Ou encore qu'est-ce qui fait sa valeur ?
Pour la première question je dirais volontiers : "ce qui crée une émotion"... Et visiblement ton "travail" a créé une émotion à ton prof ce jour là. Pour la seconde, tu fais une vingtaine "d'œuvre" de ce type, et surtout tu trouves une galerie qui a pignon sur rue... Et tu feras fortune !
J'imagine bien ton travail et je t'aurais mis un 20 aussi.

a écrit : Ce n'est pas parce que tu t'es tapé une sale note au bac que la philosophie est une matière inutile ! Tu ne disais sûrement pas ça le reste de l'année quand tu avais tes 14 ou 16/20 .. !
Elle ouvre l'esprit et accroît notre culture générale.
Dans une certaine mesure. Le problème de cette matière c'est qu'elle est présentée comme ça, et a ce titre on pense pouvoir donner notre opinion sur un sujet. Le fait est que c'est une bête question de cours a laquelle il faut répondre par le cours. Si la matière est utile dans le sens ou elle nous amène a nous poser des questions, il est clair que malgré ce que les profs veulent bien dire, la notation est vraiment trop subjective.
Pour en revenir au sujet, si ça sortait aujourd'hui tous les étudiants a la ramasse en philo ( soit 90% en s ) le tenteraient en pensant sortir du lot, et je pense que les profs mettraient 0 par plaisir de mettre fin a cette légende.

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Combien de fois ai je entendu cette légende! Même des profs y croyaient d ailleurs! J ai toujours rêvé de tomber sur un sujet pareil au bac... Quoique... Il en faut des c..... pour rendre copie blanche... Toi tu aimes bien Person of Interest (enfin c'est ce que ton nom laisse penser) :)

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Voilà un bel exemple qui répond (en partie) à La grande question qui revient souvent : qu'est-ce que l'Art ?.. Ou encore qu'est-ce qui fait sa valeur ?
Pour la première question je dirais volontiers : "ce qui crée une émotion"... Et visiblement ton "travail" a créé une émotion à
ton prof ce jour là. Pour la seconde, tu fais une vingtaine "d'œuvre" de ce type, et surtout tu trouves une galerie qui a pignon sur rue... Et tu feras fortune !
J'imagine bien ton travail et je t'aurais mis un 20 aussi.
Afficher tout
Ce qui fait la valeur de l'art n'est ni plus ni moins aujourd'hui que son coût antérieur, une exposition dans une grande galerie, un nom dessus. Si mon opinion est largement contestable, l'art ne devrait pas être a la portée du premier imbécile venu qui secoue son pinceau quelques minutes devant une toile. Si je vois une oeuvre et que je me dis, sans prétention ( je ne sais ni peindre ni dessiner ) que je peux le faire, alors c'est pas de l'art.
Les gens cherchent toujours a trouver des interprétations aux toiles, et je pense que les artistes qui font ça doivent bien rigoler en disant " non en fait j'ai juste renversé mon pot mais continue tu trouve un sens a ma peinture ".
Car sincèrement un point noir sur une feuille blanche faut être un peu a fleur de peau pour verser une larme hein..
Une toile qui réussit a représenter fidèlement des paysages, des personnes ou des objets, qui requiert du talent du temps et du savoir, la déjà c'est plus intéressant.
Je reste dans le sujet, on parle de philo !

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Ça me fait penser , quand j'était en art plastique au collège , on avait pour thème : " la solitude "
Alors que tout mes camarades se sont embêter à faire de super trucs , moi j'ai mît un point noir sur une feuille blanche et ben j'ai eu 20/20.
Perso, ça me fait plus penser à une autre légende urbaine à propos d'un sujet de philo de Littéraire.
Le sujet ? Dieu, le Sexe et le Doute.
Réponse ? " O mon dieu je suis en ceinte mais je ne sais pas de qui "