La Lune pourrait être une solution énergétique

Proposé par
Invité
le
dans

L'hélium 3 est un gaz (isotope de l'hélium) très rare sur Terre, mais en quantité assez importante sur la Lune. Il peut être utilisé en fusion nucléaire et permettrait d'alimenter en électricité un pays comme les États-Unis avec environ 25 tonnes par an, sans aucun déchet ni radioactivité. On estime qu'il y a au moins 100 000 tonnes de ce gaz sur la Lune, et il existe déjà des projets pour l'extraire et le ramener sur Terre.


Tous les commentaires (187)

a écrit : Oui mais la fusion de l'hélium 3 avec le deutérium (celle dont on parle ici) ne produit pas de neutron. Elle ne produit qu'un proton et un atome d'hélium 4. et elle produit bien des rayonnements quand même? Sans compter que cette technologie n'existe pas encore sauf si on trafique les calculs en allumant la réaction avec d'autres technologies!
Que quelquechose marche sur le papier n'est pas la preuve que ca marche dans l'univers et, jusqu'a preuve du contraire, la fusion, c'est dangereux et radioactif, moins que la fission, mais quand même .

a écrit : et elle produit bien des rayonnements quand même? Sans compter que cette technologie n'existe pas encore sauf si on trafique les calculs en allumant la réaction avec d'autres technologies!
Que quelquechose marche sur le papier n'est pas la preuve que ca marche dans l'univers et, jusqu'a
preuve du contraire, la fusion, c'est dangereux et radioactif, moins que la fission, mais quand même . Afficher tout
Pour bloquer le rayonnement gamma, il suffit que la réaction ait lieu dans un coffre en béton de plusieurs mètres d'épaisseur, c'est un rayon peu énergétique, donc il a un pouvoir de pénétration très grand.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : et elle produit bien des rayonnements quand même? Sans compter que cette technologie n'existe pas encore sauf si on trafique les calculs en allumant la réaction avec d'autres technologies!
Que quelquechose marche sur le papier n'est pas la preuve que ca marche dans l'univers et, jusqu'a
preuve du contraire, la fusion, c'est dangereux et radioactif, moins que la fission, mais quand même . Afficher tout
L'intérêt d'utiliser l'hélium 3 dans les réactions de fusion est justement d'obtenir ce qu'on appelle la fusion aneutronique qui ne libère pas de neutron et qui donc réduit considérablement (proche de l'inexistence) les rayons ionisants (dont tes rayon gamma) et l'activation (pas de sous produits radioactifs engendré).

Donc de ce type de fusion ne résulte bien aucun produits ou sous produit radioactifs. Et pas de rayon ionisants.
La majorité de l'énergie est produite sous forme de rayon X qu'on récupère.

Je te laisse la page Wikipedia et si ça ne te satisfais pas je peux toujours chercher des sources plus sûre.

fr.wikipedia.org/wiki/Fusion_aneutronique

Après si tu ne le crois toujours pas et qu'il faut que tu le vois avant de le croire je me peux plus faire grand chose pour te convaincre.

Et sache qu'un four micro-ondes détraqué ça peut être très dangereux.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : fr.wikipedia.org/wiki/Fusion_nucl%C3%A9aire

Je cite la 14ème ligne en partant du haut de la page:

Contrairement à la fission nucléaire, les produits de la fusion eux-mêmes (principalement de l’hélium 4) ne sont pas radioactifs, mais lorsque la réaction utilisée émet des neutrons rap
ides, ces derniers peuvent transformer les noyaux qui les capturent en isotopes pouvant l’être.

Alors certes, le résultat de la réaction donne des atomes stables, mais tout ce qui était proche de la zone où la fusion a eu lieu (comme la structure du réacteur, par exemple) deviendra un déchet nucléaire. et ça, c'est un fait.
Afficher tout
Il faut bien tout lire sans en oublier au passage. Cette phrase dit "lorsque la réaction utilisée émet des neutrons rapides". Donc ça dépend de la réaction utilisée càd des atomes qu'on fait réagir. Et justement la fusion de l'hélium 3 ne produit pas de neutrons rapides. Donc il ne faut pas tout mélanger et tout généraliser. La fission, la fusion de différents atomes, etc. La fusion de l'hélium 3 si on réussissait à la provoquer à une échelle suffisamment grande pour qu'elle soit utilisable serait une source d'énergie qui ne produirait pas de radioactivité : ni au cours de la réaction, ni dans son environnement, ni dans ses sous produits.

Posté le

android

(1)

Répondre

sérieusement, j'admire vos efforts pour essayer de me faire croire que cette réaction nucléaire est sans danger, mais je persiste dans ma bêtise:
Et d'une: cette technologioe n'existe que sur le papier, on en reparlera quand on fabriquera le premier réacteur fonctionnel utilisant de l'hélium3 et je viendrai inspecter la cuve moi-même à 90 ans si je suis encore là avec un compteur geiger après arrêt de la centrale et là je pense qu'on va pas se marrer.
Et de deux, cette technologie n'existe que sur le papier. Sur le papier, les centrales nucléaires sont 100% sures et pourtant on s'est déjà mangé 4 accidents majeurs en 40 ans dans 4 pays avec 4 technologies différentes. Alors le papier, desolé mais je me méfie.
Et de trois, vous précisez tous les deux qu'il faut un blindage énorme pour stopper des rayonnements nocifs mais vous continuez à affirmer dur comme fer que c'est pas dangereux? ... je... non rien.

P.S je précise encore une fois que je ne suis pas antinucléaire, mais sérieusement, les bobards, j'en ai marre. Quant on nous dit que y'a aucun problème, c'est qu'il y en a forcément un et ça ça se vérifie tous les jours.
Allez, sans rancune ;)

a écrit : Il réagit mais difficilement (donc pas à des températures, des pressions ou à un pH d'un corps humain effectivement), sinon on ne pourrait pas l'utiliser pour la fusion. À plusieurs dizaines de millions de degrés. On est larges !

a écrit : Comme si on faisait pas assez morfler la Terre, maintenant on puise la Lune aussi? Sérieux dans 100 ans (optimisme) si y a des survivants, respect. Après, certes c'est "écologique" mais les conséquences pour notre satellite ? Si quelqu'un a des réponses... En même temps vu le nombre d'espèces vivantes sur la Lune les dégâts écologiques risquent d'être limités et vu le tourisme qu'il y a, la modification du paysage aura peu de conséquences.

a écrit : Ils vont exploiter les ressources de la lune après ils se rendront compte que c'est néfaste pour la terre. Mais comme cela rapportera trop ils n'arrêteront pas jusqu'à destruction complet du satellite. Et donc plus de lune plus de marée et autres donc destruction de tout les écosystèmes qui dépendent de l'effet de la lune sur la terre. Ils devraient essayer de voir plus loin que le bout de leur nez et pensaient a réfléchir à des énergies renouvelables au lieu de mettre de l'argent et de l'énergie dans des idées débiles ! Afficher tout Détruite la lune en en prenant le gaz .. pas mal

Posté le

android

(0)

Répondre