La Lune pourrait être une solution énergétique

Proposé par
Invité
le
dans

L'hélium 3 est un gaz (isotope de l'hélium) très rare sur Terre, mais en quantité assez importante sur la Lune. Il peut être utilisé en fusion nucléaire et permettrait d'alimenter en électricité un pays comme les États-Unis avec environ 25 tonnes par an, sans aucun déchet ni radioactivité. On estime qu'il y a au moins 100 000 tonnes de ce gaz sur la Lune, et il existe déjà des projets pour l'extraire et le ramener sur Terre.


Tous les commentaires (187)

a écrit : Sans aucun déchet ?
À part tirer un tuyau entre la Terre et la Lune, je ne vois pas car les véhicules qui rapporteront le gaz ne polluerons pas peut-être ?
Sauf s'ils sont électriques... Et alimentés par ce biais...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : La fusion n'est pas a confondre avec la fission. La fission, si on simplifie, consiste a enlever des protons a des atomes, et donc a les faire monter sur le tableau periodique, alors quau contraire, la fusion en ajoute. C'est pour cela que pour la fission, on utilise souvent des elements avec beaucoup de protons, et qui sont dangeureux, comme le plutonium, car ils demandent peu pour la fission. Au contraire, ajouter des protons a l'helium, qui n'en a qu'un, est plus simple, et demande une chaleur plus faible que les autres atomes (100 millions de degrés environ). Cela devrait être possible dans une trentaine d'années selon les estimations.

La fusion nucleaire rejette d'ailleurs beaucoup plus d'energie que la fission, mais ne rejette rien d'autre, contrairement a la fission, mais peut etre extrêmement dangereux si mal géré.
Afficher tout
Petite faire de frappe. La fission fait baisser dans le tableau périodique, pas monter. On case des atomes en plusieurs morceaux plus petits. ;-)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je pense que les scientifiques vont se pencher sur la question du derèglement de notre Terre avant de faire quoi que ce soit. Ce n'est qu'un projet Comme ils se sont pencher sur les effet du charbon, du pétrole, du nucléaire,... Etc etc. Il se pencheront avant sur les aspects économiques et puis le reste ont verra bien ce que sa donnera et puis pour l'opposition ont dira que cela n'a aucun effet sur notre écosystème comme pour l'exploitation du gaz de schiste au Etat-Unis

Ça coûterait peut être moins cher et moins dangereux de développer l'électricité solaire que d'essayer d'extraire ce gaz sur notre satellite.
Extraire ce gaz pourrait modifier des paramètres.

J'aime bien le " Il existe DEJA des projets pour l'extraire"

Posté le

android

(0)

Répondre

Ça reste une énergie non renouvelable et donc une quantité limitée qui sera épuisée... source de conflits.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Petite faire de frappe. La fission fait baisser dans le tableau périodique, pas monter. On case des atomes en plusieurs morceaux plus petits. ;-) J'avais pensé la même chose en lisant ce commentaire mais, après réflexion, les atomes légers sont situés en haut du tableau et les plus lourds en bas, donc ce n'est pas faux de dire que les produits de la fission "remontent" dans le tableau. Ca paraîtrait quand même plus intuitif de dire que le numéro atomique diminue sans faire référence au bas ou au haut du tableau...

a écrit : Je pense que les scientifiques vont se pencher sur la question du derèglement de notre Terre avant de faire quoi que ce soit. Ce n'est qu'un projet Comme pour l'essence, l'amiante, les pesticides ?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Comme pour l'essence, l'amiante, les pesticides ? En fait les scientifiques font les recherches pour lesquelles on les subventionnent. Et évidemment les "mécènes" ne sont souvent dans un premier temps que les entreprises qui veulent un nouveau pesticide etc... Alors non seulement ils se foutent bien de savoir à quel point c'est toxique mais encore ils pourraient retirer leur argent du projet si les scientifiques font des choses qui ne plaisent pas.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : A-t-on réfléchi aux conséquences cette extraction ?
Moi la première comparaison qui me vient à l'esprit c'est comme si on retire tout l'eau de terre pour irriguer Mars pour élever des poissons.
Pas mal la comparaison !! Avec du recule c'est un peu ça. Malheureusement...

a écrit : Je me demande comment c'est possible juridiquement parlant ?
J'imagine que la Lune n'appartient à personne et par conséquent, qu'elle est à tout le monde. Vouloir y envoyer des appareils qui vont la déglinguer sans un accord international me semble impossible et donc pas près d'arriver. J'espère.
Normalement la lune est neutre oui
De même que l'espace ne doit pas être militarisé, mais de mémoire les américains notamment s sont toujours refuser à renier ce moyen (date de la guerre froide)

a écrit : Je me demande comment c'est possible juridiquement parlant ?
J'imagine que la Lune n'appartient à personne et par conséquent, qu'elle est à tout le monde. Vouloir y envoyer des appareils qui vont la déglinguer sans un accord international me semble impossible et donc pas près d'arriver. J'espère.
desolé dire ça, mais la lune est juridiquement parlant soumise quasiment aux mêmes lois que les eaux internationales, c'est à dire que nimporte qui peut y aller et y faire quasiment ce qu'il veut, comme dégazer, pêcher, vendre des trucs où y exploiter de l'hélium sans rendre de compte à personne. Peut être que la lune deviendra un paradis fiscal avant d'être une mine à espace ouvert!

a écrit : La fusion n'est pas a confondre avec la fission. La fission, si on simplifie, consiste a enlever des protons a des atomes, et donc a les faire monter sur le tableau periodique, alors quau contraire, la fusion en ajoute. C'est pour cela que pour la fission, on utilise souvent des elements avec beaucoup de protons, et qui sont dangeureux, comme le plutonium, car ils demandent peu pour la fission. Au contraire, ajouter des protons a l'helium, qui n'en a qu'un, est plus simple, et demande une chaleur plus faible que les autres atomes (100 millions de degrés environ). Cela devrait être possible dans une trentaine d'années selon les estimations.

La fusion nucleaire rejette d'ailleurs beaucoup plus d'energie que la fission, mais ne rejette rien d'autre, contrairement a la fission, mais peut etre extrêmement dangereux si mal géré.
Afficher tout
La fusion nucléaire, je te garantis que c'est radioactif et que ça produit des déchets nucléaires. Alors certes à énergie dégagée égale avec la fission ca produit moins de radioactivité mais ca en produit quand même un sacré paquet.
Si tu me crois pas, va faire un petit tour aux endroits où ont été testées les explosions H atmosphériques et dans le réacteur Superphénix en cours de démantèlement.

JMCMB. On dit couramment qu'il n'y a pas d'atmosphère sur la Lune et donc pas de gaz, ni hélium ni autre, et je découvre qu'il y a un peu de gaz, non pas à la surface mais sous la surface de la Lune ! Ce gaz est piégé entre les grains de régolithe comme l'eau entre les grains de sable dans une nappe phréatique sur terre ! Il y a vraiment peu de gaz et il n'est pas très bien piégé par la trop faible attraction de la lune donc il s'échappe en permanence mais il est réalimenté par les atomes que le soleil envoie dans l'espace (et qui n'arrivent pas sur terre car ils sont détournés par le champ magnétique terrestre) ! Des phénomènes vraiment ténus mais bien réels et dont j'étais loin de me douter !

a écrit : La fusion nucléaire, je te garantis que c'est radioactif et que ça produit des déchets nucléaires. Alors certes à énergie dégagée égale avec la fission ca produit moins de radioactivité mais ca en produit quand même un sacré paquet.
Si tu me crois pas, va faire un petit tour aux endroits où ont été testées l
es explosions H atmosphériques et dans le réacteur Superphénix en cours de démantèlement. Afficher tout
D'après Wikipedia la fusion d'hélium 3 ne produit que de l'hélium 4 et pas de neutrons. Il me semble par contre que la fusion de tritium elle est radioactive.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : C'est bien beau de vouloir alimenter 300 millions de personnes en électricité.
Mais il y a une question bien plus importante : est-ce qu'il donne une voix de canard quand on le respire ?
Le tritium (isotope 3 de l'hélium) est radioactif, alors voix de canard ou pas le vérifier c'est a tes risques et périls ^^ !

Posté le

windowsphone

(1)

Répondre

a écrit : L'exploitation des ressources sur la Lune est envisagée pour la colonisation ou l'exploration. Le but c'est pas vraiment de ramener tout ça sur terre, ça coûterai bien trop cher et rien que le fait de faire décoller une fusée consommerait beaucoup plus de carburant qu'elle n'en rapporterait. />
Par contre on peut imaginer un vaisseau se posant sur la Lune puis fabriquant son propre carburant pour pouvoir repartir, ça c'est intéressant.
Afficher tout
Ce n'est pas tout a fait exact. Cela coute effectivement très cher d'aller sur la lune, mais d'en revenir pour y rapporter des matériaux, c'est beaucoup moins cher. Le problème, avec ce projet, c'est d'une part de mettre au point la fusion contrôlée qui pourrait exploiter cette ressource et d'autre part de mettre en place les industries d'exploitation la bas, ce qui se chiffrerait en milliers de milliards $ où €.
Pour se donner une idée, la station spatiale internationale qui pèse environ 2000 tonnes a couté 160 milliards $ (et je ne compte pas les frais d'exploitation) et 80% de ce chiffre a été englouti dans la conception et la fabrication de la structure, les 20% restants finançant les lancements en orbite basse de tout ce bazar.

a écrit : L'hélium n'est pas plutôt le produit du phénomène de fusion nucléaire? C'est un produit de fusion, mais l'hélium peut lui aussi fusionner.

a écrit : Je me demande comment c'est possible juridiquement parlant ?
J'imagine que la Lune n'appartient à personne et par conséquent, qu'elle est à tout le monde. Vouloir y envoyer des appareils qui vont la déglinguer sans un accord international me semble impossible et donc pas près d'arriver. J'espère.
Déglinguer la lune ? C'est vrai qu'il faut faire attention à sa faune et sa flore luxuriantes !
Blague à part je ne sais pas si l'hélium est utile à la lune. Si ce n'est pas le cas cela offrirait de l'énergie non polluante pensant 2000 ans a l'humanité (Même l'extraction et l'acheminement risquerait de l'être !)

a écrit : Arretez de traiter tout le monde de technophobe ou d'ecolo a 2 balles, on a la chance ici d'avoir une multitude de scientifique renommé tous diplômé d'un bac pro et bien meilleur que les minables doctorant qui travaillent pour les entreprises et qui seraient tous prêt a faire sauter la planete pour une poignée de billet.. Afficher tout C'est toujours mieux que des gars qui pensent qu'en enlevant un millier de camions benne de masse lunaire ça va tuer les ours polaires et comdamner les surfeurs à aller sur des vagues artificielles ;)