La lumière vous pousse

Proposé par
le
dans

La pression de radiation est le nom donné à la pression exercée par la lumière. En effet, la lumière exerce une poussée (très faible) sur tous les objets qu’elle éclaire (inférieure à un cent-milliardième de la pression atmosphérique). Cette poussée intéresse la NASA qui pourrait l'utiliser pour propulser des sondes spatiales, à la place des moteurs à combustion.

Elle possède une application quand aucune autre pression ou force n’entre en jeu : c’est le cas par exemple dans le vide enter-planétaire : la Nasa compte utiliser la pression de radiation solaire pour propulser des sondes à l’aide de grands « voiles solaires ». La très faible pression est compensée par sa constance, et elle pourrait accélérer des sondes à des vitesses considérables après une durée d’exposition suffisante.


Tous les commentaires (89)

a écrit : Et encore un projet que l'on verra jamais de notre vivant... A vrai dire il y a déjà des prototype qui existe, en faisait leviter de petit objet grace à des impulsions laser. Donc si, on le voit déjà de notre vivant.

a écrit : Detrompez-vous! Un démonstrateur de voile solaire a déjà été lancé par la JAXA (agence spatiale japonaise), il s'appelle "IKAROS". La limitation de cette technologie étant la contrainte de durée de mission; environ 1 mois pour accélérer 315 kg de 10 m/s avec une voile carrée de 14 m de côté. C'est lent mais cela ne nécessite aucun carburant.
Une autre application existe déjà sur des satellites de télécommunications ou des sondes (MESSENGER) sauf qu'au lieu d'utiliser la pression solaire pour se propulser on s'en sert pour contrôler l'orientation du satellite: un couple de contrôle est créé lorsque le centre de poussée des forces de pression est décalé par rapport au centre de gravité du satellite. Autre application étonnante: en tournant légèrement 2 panneaux solaires dans des directions opposées on recrée le principe d'une éolienne à 2 pales, sauf que les panneaux sont attachés à la structure du satellite => tout le satellite tourne!
Afficher tout
Les satellites changent d'attitude à l'aide d'actionneurs gyroscopiques muent par l'énergie provenant des panneaux solaires.

fr.m.wikipedia.org/wiki/Actionneur_gyroscopique

Donc rien à voir avec la pression de radiation des photons.

Et celle ci n'est pas suffisante pour faire tourner un satellite suivant l'orientation des panneaux solaires. La surface doit être extrêmement grande afin d'obtenir une force de poussée satisfaisante.

Cette pression n'est cependant pas nulle et il est nécessaire d'effectuer des corrections d orbite (elle influe moins que l'attraction solaire toutefois)

A chaque fois qu'il y a une anecdote sur ce genre de sujet, je ne comprend jamais rien.

a écrit : Ne jamais dire jamais ! Imagine, on est en 1990, tu dis à ton collègue de bureau : "hey tu sais quoi, dans 20 ans on pourra appeler et voir une personne avec un appareil qui tiendra dans une main ! On pourra avec cet machine du futur : piloter des petits appareils volants qu'on appèlera "drones", fermer les rideaux de notre maison alors qu'on est en vacance à 3000km de là, regarder la caméra de surveillance de son commerce alors qu'on est bien installer dans son canapé chez soi... C'est assez dingue en faite toutes ses révolutions qu'il y a eu... :o Afficher tout Temps mieux je vois déjà assez de merde tout les jours et cela ne s'appelle pas une révolution mais l'évolution et si vous continué d'évoluer comme sa vous verrez bien se qui arrivera plutôt que d'avoir une maison travailler de c'est main tout les jour partir a la chasse pour nourrir sa petites famille aidée les gens quand il son malade le temps qui se repose échanger nos fabrication entre hommes sans monnaie on coupe des arbres pour faire des billet on a besoin de c'est feuille pour plein de chose indispensable bref on a pas beaucoup de réserve pour les année avenir l'état devrait s'occuper de c'est fesse et chasser seulement les tueur d'hommes et vivre bref la vie des hommes quoi bon m... Je le dis on va toussss mourir. Adioscretiniosdterios.

Comme le vaisseau du Comte Dooku dans Star Wars

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : On y arrive avec le Wi-Fi, (qui devient alors le Li-Fi) mais sinon je ne pense pas, si quelqu'un peut confirmer ou corriger. Si si, on peut aussi par exemple par un faisceau de micro-ondes :).

D'autres exemples sont donnés dans le lien Wikipedia d'un commentaire précédent.

a écrit : La pression de radiation est un phénomène passionnant mais inutilisable pour la propulsion. La sonde devrait s'équiper d'une voile de moins d'un millième de millimètre d'épaisseur et de plusieurs dizaines de mètre carrés de surface (autant dire que c'est fragile), et ne pourrait que s'éloigner d'une étoile (comme une voile au vent, mais là on ne peut pas bouger la voile pour changer de direction, un mât serait bien trop lourd). De plus, une fois éloigné un peu de l'étoile, la pression n'est plus assez forte : au niveau de la Terre le soleil se voit bien, mais au niveau de Neptune c'est pas beaucoup plus qu'un gros point dans le ciel. Afficher tout Comme les forces de frottement dans le vide spatial sont négligeables, les sondes continueraient cependant leur périple à une vitesse phénoménale !

a écrit : La relève des bateaux à voiles et ont dira ce qu'on veut, ce sont ces mêmes bateaux qui ont "découvert" le monde, alors pourquoi pas l'espace. Bien dit camarade au pseudo quasi similaire !

Posté le

android

(2)

Répondre

Ça a quelque chose à voir avec le vent solaire?

a écrit : La sonde voyager 1 viens de sortir du systeme solaire, elle atteindra une etoile voisine (je ne me rappelle plus laquelle) dans environ 40 000 ans, il faut juste etre patient ;p En effet et elle fut envoyé dans l espace il y a 50 ans environ.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : En effet et elle fut envoyé dans l espace il y a 50 ans environ. Départ la terre le 5 septembre 1977 jusqu'à nos jours soit le 21 septembre 2015 ça fait… attendez que je compte sur mes doigts… aie j'en ai pas assez… bon bref ça fait environ 38 ans et 16 jours…

a écrit : Il existe également des moulins a photons (qui fonctionnent comme les moulins "classiques", mais avec la lumière). Source : mon prof de physique atomique qui en possède 1 ! :) Ces "moulins à photons" ne sont ni plus ni moins que des radiomètres de Crookes déjà évoqués et dont le fait qu'il soient mis en mouvement par la pression des photons est contesté (voir commentaires précédents).

a écrit : Très beau roman d'ailleurs...

Je le conseille
Comme la plupart des roman de bernard werber(j'adore cette auteur)

Posté le

android

(1)

Répondre

Je suis le seul a avoir pensé au film "la planète au trésor" en lisant cette anecdote ?!

Et pour freiner ...on utilise la lumière noire????

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Oui, vous avez raison, je me rappel dans les années 80, un reportage sur les années 2000 évoquait la possibilité de regarder la tele sur sa montre ... En 1986 à été fait le premier prototype de montre TV. Ce qui change c'est que c'est aussi un ordinateur,...,..., et la taille

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Et pour freiner ...on utilise la lumière noire???? Un jet de gaz par exemple, ou un réacteur à plasma.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je vais poser une question que certains trouveront peut-être idiote mais :
n'y aurait-il pas moyen de transférer de l'électricité sans contact (ou sans fil) par ce procédé ?

J'ai bien dit idiote, quoique !
Ça existe déjà

a écrit : Ca me fait penser au dessin animé Albator que je regardais étant petit. Je pense que certain membre de la NASA s'en sont inspiré :D Vu le niveau d'un scientifique à la Nasa ce que tu dit là doit vraiment leur faire mal...

Posté le

android

(1)

Répondre