Paint it black des Rolling Stones fit polémique

Proposé par
le
dans

Les Rolling Stones furent accusés de racisme par des militants noirs américains, à la sortie du titre "Paint it, Black" en 1966. C'est pourquoi la virgule fut retirée sur les pochettes vendues aux États-Unis. Le sens du titre en est totalement changé: "Peins ça, Noir" devient "Peins ça en noir". Les membres du groupe affirmèrent que le titre d'origine était bien celui sans la virgule, reflétant la vision d'un homme dépressif qui colore tout en noir.

C'est leur maison de disque qui ajouta la virgule, sans qu'on en sache la raison.


Tous les commentaires (197)

a écrit : Le coup du "ouai je critique" aussi c'est pénible Oh tu te sentais concerné peut être?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Tous vos commentaires me rappellent que les les médecins blancs n'ont pas la réputation d'être racistes, alors qu'ils côtoient autant des Noirs, des Arabes que des Blancs...

Seulement les policiers, eux, ne cotoient que des délinquants, des Noirs, des Arabes, des Blancs, des voyous qui les i
nsultent, qui mentent, qui sont violents, ce qui peut amener certains d'entre eux à devenir raciste... Afficher tout
Bravo, tu viens de gagner le prix de la corrélation la plus foireuse de la journée.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Comment peut on prévoir l'avenir à si long terme?
Moi je pensais bêtement qu'après la période difficile que nous venons de traverser, les gens seraient heureux de revenir à une vie normale, de se retrouver et feteraient la vie.
Mais que voit on? Des manifestations et de la violence de partout pou
r tout et n'importe quoi. La connerie est encore plus vivace qu'avant et tous les prétextes sont bons pour mettre la merde.

Alors dans cent ans, je ne sais pas mais tout ça à mon avis ne présage rien de bien reluisant. Et à mon humble avis, la découverte d'un vaccin contre le Corona virus n'y changera pas grand chose.

So, lets play the music.
Afficher tout
Manifester contre les violences policières, le racisme, manifester pour la défense des libertés publiques ?
Mais tu as raison c'est une honte, qu'ils nous laissent savourer la "vie", qu'ils retournent à la leur et qu'ils se taisent, ils devraient déjà être content d'avoir un travail, ingrats. De toute façons ils doivent être manipulés par des syndicats ou des politiques pour avoir envie de manifester et quand c'est sans organisations c'est l'émeute urbaine... Bref ces cortèges qui passent sous mon balcon perturbent la démocratie et les cours de piano de mon fils.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Tous vos commentaires me rappellent que les les médecins blancs n'ont pas la réputation d'être racistes, alors qu'ils côtoient autant des Noirs, des Arabes que des Blancs...

Seulement les policiers, eux, ne cotoient que des délinquants, des Noirs, des Arabes, des Blancs, des voyous qui les i
nsultent, qui mentent, qui sont violents, ce qui peut amener certains d'entre eux à devenir raciste... Afficher tout
Du témoignage que j'ai recueilli d'un démissionnaire de la police, ils attendent pas le traumatisme du métier pour devenir raciste, beaucoup le sont en arrivant.

Mais le plus important : que des policiers soient racistes ou non ne regarde qu'eux, tant qu'ils laissent leurs opinions à la maison.
Ils se targuent souvent de ne faire "qu'obéir aux ordres", si ils se contentaient de ça, ils agiraient également face à la couleur de peau, sans s'acharner sur des gens innocent sous prétexte qu'ils sont trop bronzés.

A titre personnel, je respecte beaucoup les flics qui agissent avec courtoisie, diplomatie et équité, conscient de leur devoir d'exemplarité .

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Manifester contre les violences policières, le racisme, manifester pour la défense des libertés publiques ?
Mais tu as raison c'est une honte, qu'ils nous laissent savourer la "vie", qu'ils retournent à la leur et qu'ils se taisent, ils devraient déjà être content d'avoir un tra
vail, ingrats. De toute façons ils doivent être manipulés par des syndicats ou des politiques pour avoir envie de manifester et quand c'est sans organisations c'est l'émeute urbaine... Bref ces cortèges qui passent sous mon balcon perturbent la démocratie et les cours de piano de mon fils. Afficher tout
L'empathie n'est pas enseignée à l'école, difficile de s'imaginer, en France, que ses voisins de paliers n'ont pas une vie aussi confortable que la notre. A n'y rien comprendre, la vie est pourtant si belle au printemps.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est p'têt ça, mais c'est p'têt plus simple que ça.

"Peins ça, vert". L'éditeur a peut être cru que ça sonnait mieux, puis ils se sont rendu compte que le racisme, c'est pas très vendeur. ;)
Qui peut croire que la personne qui a rajouté la virgule n’a pas cherché volontairement une tournure raciste?

C’est évident et, surtout en 60, impossible de ne pas se rendre compte du problème.

Et pour ceux qui trouve que c’est discret, je suis convaincu qu’ils sont blancs. J’imagine qu’il est facile pour un blanc d’oublier le racisme et impossible pour un noir, en France.
D’ailleurs, l’inverse est aussi vrai dans des pays à « dominante » de couleur.

a écrit : L'empathie n'est pas enseignée à l'école, difficile de s'imaginer, en France, que ses voisins de paliers n'ont pas une vie aussi confortable que la notre. A n'y rien comprendre, la vie est pourtant si belle au printemps. Je ne sais pas si l'empathie s'enseigne et encore moins si l'école serait le lieu pour ça. Par contre garder en tête que la société est divisée, traversée par des intérêts qui sont contradictoires ça peut être utile.
Le bourgeois a de l'empathie mais ses intérêts intérêts ne sont pas ceux des classes populaires...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Qui peut croire que la personne qui a rajouté la virgule n’a pas cherché volontairement une tournure raciste?

C’est évident et, surtout en 60, impossible de ne pas se rendre compte du problème.

Et pour ceux qui trouve que c’est discret, je suis convaincu qu’ils sont blancs. J’imagine qu’il est
facile pour un blanc d’oublier le racisme et impossible pour un noir, en France.
D’ailleurs, l’inverse est aussi vrai dans des pays à « dominante » de couleur.
Afficher tout
une faute de frappe faite exprès? c'est tout à fait possible oui, mais pour que ce soit évident, il me faut des preuves avant d'affirmer quoi que ce soit.

Pas d'amalgame, s'il vous plait, croire que quelquechose est évident, cela ne me suffit pas.

Il est évident pour moi que la vie existe ailleurs que sur notre planète, mais je n'en ai pas la preuve. (exemple)

a écrit : Non... le "problème" c'est que des gens hurlent au loup et en accusent d'autres, assez violemment, de racistes ; alors que rien dans le texte, absolument rien, ni même dans l'histoire du groupe, ne laisse transpirer ça.
Si la virgule te gêne, tu dis : "houlaaa, attention, la virgule
là, elle pourrait porter à confusion ; ce serait mieux de l'enlever"... Il se serait passé quoi alors ? Les "cailloux" auraient retiré la virgule en s'excusant poliment.
Mais tu ne descends pas dans la rue pour insulter le groupe et le traiter de raciste ! C'est une réaction épidermique qui, à mon sens, dessert la cause défendue. Tout est dans la forme. C'est juste ça que je voulais dire :)
Afficher tout
Y a bien qu'une personne qui n'a jamais subi de racisme pour tenir de tels propos. Le "tu desserts ta cause"... On peut comprendre que dans un contexte de racisme très présent dans une société, on puisse avoir une réaction épidermique en lisant un titre raciste. Ce n'est pas à nous de dire aux afro-américains comment gérer leur cause. Si la virgule présente dans la phrase, transforme celle ci en phrase potentiellement raciste, il est tout à fait légitime de se poser la question si ce choix a été volontaire ou pas. Je dis pas que le groupe est raciste, ni que la chanson l'est. Mais quelqu'un à fait le choix de mettre un jour cette virgule dans ce titre, j'imagine que la pochette d'un album est suffisamment étudiée avant pour qu'il n'y ait pas de fautes de frappe.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Comment peut on prévoir l'avenir à si long terme?
Moi je pensais bêtement qu'après la période difficile que nous venons de traverser, les gens seraient heureux de revenir à une vie normale, de se retrouver et feteraient la vie.
Mais que voit on? Des manifestations et de la violence de partout pou
r tout et n'importe quoi. La connerie est encore plus vivace qu'avant et tous les prétextes sont bons pour mettre la merde.

Alors dans cent ans, je ne sais pas mais tout ça à mon avis ne présage rien de bien reluisant. Et à mon humble avis, la découverte d'un vaccin contre le Corona virus n'y changera pas grand chose.

So, lets play the music.
Afficher tout
C'est vrai quoi, ils dérangent les gens à dénoncer le racisme qu'ils subissent et les inégalités... Ils pourraient pas continuer à subir en silence ? Histoire que je puisse savourer mon déconfinement tranquillement ?

Posté le

android

(0)

Répondre

Pour le coup, ces accusations traduisent surtout une méconnaissance des 5 membres fondateurs des Rolling Stones. Élevés dans l'Angleterre très conservatrice des années d'après guerre, ils se sont découverts musiciens en puisant dans les racines blues des Etats Unis. Little Richard, Robert Johnson, Muddy waters, autant d'artistes noirs qu'ils vénéraient et qu'ils ont contribué à populariser en Europe auprès des jeunes adolescents blancs. Muddy waters dira d'ailleurs que les stones sont ses "fils spirituels". Surtout, leurs nombreuses tournées avec des bluesmen dans les états alors ségregués d'Amérique (la 1ere en 1964) les mettent devant la réalité de la violence du racisme d'alors, les stones se faisant insulter eux même car jouant soi disant une musique de noir. Source : life, la biographie de Keith Richards

Posté le

android

(3)

Répondre

Il y a peut-être un lien entre l'exploitation des populations africaines dans l'histoire (on les a pendant longtemps considéré comme des sous hommes) et le fait que la couleur noire soit assimilée à la tristesse, au chaos et au vide intersidéral (contrairement au blanc qui est la couleur de la paix).

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Sur la pochette le mot Black est écrit avec une majuscule, ce qui laisse le doute sur le sens du mot...

Etait-ce une volonté de provocation de la part de la maison de disque ou juste pour donner au titre un aspect littéraire en mettant à la fois une virgule et des majuscules (les chansons à texte étaient à
la mode à cette époque depuis Bob Dylan) Afficher tout
En anglais les mots composant les titres commencent par une majuscule.

a écrit : Ça ne serait pas Merry Clayton sur "gimme Shelter" ? Où pour le coup on serait plus sûr un duo à mon sens ?
Vu la façon dont elle se lâche sur un refrain avec le petit cri d'approbation de Jagger ca ne m'étonnerait pas.
A noter qu'il existe un remix reggae de cette chanson de toute beauté.
Tout à fait. Elle raconte justement qu’au premier enregistrement, elle atténuait sa voix pour faire plus « blanche » et que les Stones lui ont dit de se lâcher. La chanson est d’une beauté magistrale à mon sens

Petite citation de Bob Dylan :

Les Stones sont véritablement le plus grand Groupe de Rock de la Planète et ils le seront toujours. Ils seront aussi les derniers. Tout ce qui viendra après eux, le Metal, le Rap, le Punk, la New-Wave, le Pop-Rock, et tout ce que voudrez, vous ramènera aux Rolling Stones. Ils étaient les premiers et seront les derniers et personne ne pourra faire mieux !

a écrit : Petite citation de Bob Dylan :

Les Stones sont véritablement le plus grand Groupe de Rock de la Planète et ils le seront toujours. Ils seront aussi les derniers. Tout ce qui viendra après eux, le Metal, le Rap, le Punk, la New-Wave, le Pop-Rock, et tout ce que voudrez, vous ramènera aux Rolling Stones. Ils
étaient les premiers et seront les derniers et personne ne pourra faire mieux ! Afficher tout
C'est pas totalement faux.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pour le coup, ces accusations traduisent surtout une méconnaissance des 5 membres fondateurs des Rolling Stones. Élevés dans l'Angleterre très conservatrice des années d'après guerre, ils se sont découverts musiciens en puisant dans les racines blues des Etats Unis. Little Richard, Robert Johnson, Muddy waters, autant d'artistes noirs qu'ils vénéraient et qu'ils ont contribué à populariser en Europe auprès des jeunes adolescents blancs. Muddy waters dira d'ailleurs que les stones sont ses "fils spirituels". Surtout, leurs nombreuses tournées avec des bluesmen dans les états alors ségregués d'Amérique (la 1ere en 1964) les mettent devant la réalité de la violence du racisme d'alors, les stones se faisant insulter eux même car jouant soi disant une musique de noir. Source : life, la biographie de Keith Richards Afficher tout Excellent, des blancs qui jouent de la musique de noirs se faisant insulter par des blancs!!

Ca me rappelle un groupe djembé, 5 blacks et un cachet d'aspirine, tous habillés à l'africaine tribale, c'était rigolo, et ca n'enlevait rien à leur rythme endiablé! ;)

Longue vie au rock, longue vie aux Stones!

a écrit : Il ne faut pas tout mélanger. Le problème n'est pas d'utiliser le mot "blanc" ou "noir" : vous pouvez parler de votre voiture noire ou de votre chat blanc. Le problème ici, est que le mot "blanc" est utilisé comme à argument marketing concernant la couleur de peau... Et suggère implicitement qu'une peau blanche ou claire est un idéal de beauté. Le fait d'utiliser d'autres termes comme "uniformiser" est non seulement beaucoup plus juste (car le but de ces crèmes n'est pas d'éclaircir la peau, mais de diminuer les tâches, etc) mais également beaucoup moins problèmatique. Afficher tout Qu’on interdise les solariums (et le soleil) aussi du coup... non?

Ça devient d’une stupidité ces comportements anti-racistes bien-pensants....

a écrit : Qu’on interdise les solariums (et le soleil) aussi du coup... non? Il ne me semble pas avoir demandé d'interdire quoi que ce soit, je dis juste qu'il faut faire attention aux mots que l'on utilise et à leur représentation. Et quand je parle de peaux claires, c'est en opposition aux peaux noires. Les peaux blanches bronzées étant souvent présentées comme un idéal de beauté, pas les peaux noires. Si tu n'arrives pas à comprendre les mécanismes qui ont entraînés ces représentations ... et si tu n'arrives pas à faire le lien avec le racisme, je ne peux que te conseiller de te renseigner sur le sujet !

Posté le

android

(0)

Répondre