Des ours se sont déjà éjectés de bombardiers américains

Proposé par
le

Pour tester les sièges éjectables du bombardier supersonique B-58 Hustler, l'US Air Force engagea... des ours ! Anesthésiés et sanglés dans leur siège, ils furent éjectés à différentes altitudes et vitesses pour vérifier que le système d'éjection ne présentait pas de danger pour l'Homme.

Le système d'éjection, original pour l'époque, consistait en une capsule qui se refermait après éjection pour protéger le pilote des températures glaciales et des vents violents présents à haute altitude.
Les ours, ainsi que des singes impliqués aussi dans les tests, furent cependant euthanasiés peu après leur vol pour vérifier l'impact de l'éjection sur leurs organes internes. Les résultats conclurent que le système d'éjection était parfaitement fiable.


Tous les commentaires (173)

a écrit : Je ne comprends pas toutes les personnes qui disent qu'utiliser des animaux pour ce genre d'expérience est révoltant. Pour la sécurité des pilotes qui risquent déjà bien leurs vies, il est pour moi normal de faire des expériences sur des animaux pour tenter de sauver des pilotes... Mettez vous à leurs place, si vous avez un problème avec votre appareil, vous seriez bien content de pouvoir vous éjectez bande d'hypocrite. Afficher tout La plupart des espèces d ours sont en voie d extinction ce qui n est malheureusement pas le cas pour la connerie humaine...

a écrit : Parce que l'humanisme, en lequel je crois, consiste notamment à dire que l'homme n'est pas un animal, que c'est autre chose de supérieur. Et donc oui, la vie d'un homme vaut plus que celle d'un animal.

Ce n'est en rien une raison pour les torturer ou les massacrer gratui
tement, ce qui est horrible, mais lorsque c'est pour protéger la vie humaine et qu'il n'y a pas d'alternative comme dans ce cas-là, alors on peut tuer un animal.

On a beaucoup entendu les associations de protection animale chouiner pour les tests de cosmétique sur les animaux, mais curieusement dès que l'on évoque la recherche contre le sida qui utilise des centaines de singes par an, ils sont nettement plus discrets.

Peut-être parce que quand la vie humaine est en jeu, la vie d'un animal parait soudainement beaucoup moins importante. Mais qui sait, peut-être est-ce juste un oubli malencontreux de leur part.
Afficher tout
Je n'arrive même pas à comprendre deux secondes comment quelqu'un qui vit en 2014 dans un pays civilisé arrive à comparer en termes égaux

- l'éjection (avec les dommages corporels potentiels associés, et donc la souffrance) d'un ours dans le but de sécuriser un engin de meurtre.

- les recherches en cosmétique qui se faisaient dans des conditions d'éthique inhumaines

- la recherche médicale qui se fait actuellement dans des conditions strictes où le bien être de l'animal et dans l'absolu la limitation maximale de sa souffrance sont au cœur des préoccupations.


Les deux premiers sont plus ou moins de la torture au nom de futilités, le dernier un emploi aussi respectueux que possible de sujets animaux pour assurer notre propre survie.

a écrit : Parce que l'humanisme, en lequel je crois, consiste notamment à dire que l'homme n'est pas un animal, que c'est autre chose de supérieur. Et donc oui, la vie d'un homme vaut plus que celle d'un animal.

Ce n'est en rien une raison pour les torturer ou les massacrer gratui
tement, ce qui est horrible, mais lorsque c'est pour protéger la vie humaine et qu'il n'y a pas d'alternative comme dans ce cas-là, alors on peut tuer un animal.

On a beaucoup entendu les associations de protection animale chouiner pour les tests de cosmétique sur les animaux, mais curieusement dès que l'on évoque la recherche contre le sida qui utilise des centaines de singes par an, ils sont nettement plus discrets.

Peut-être parce que quand la vie humaine est en jeu, la vie d'un animal parait soudainement beaucoup moins importante. Mais qui sait, peut-être est-ce juste un oubli malencontreux de leur part.
Afficher tout
"La vie d'un homme vaut plus que celle d'un animal" c'est bien ca ?
Parce qu'on quelque chose de superieur ?
Ok ,donc quand un peuple different de nous et plus avance et plus intelligent debarquera sur terre ,vous trouverais ca normal qu'il prennent des humains pour faire des tests de ce genre j'imagine.
Simple question de superiorite en fait.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Scandaleux et ecouerants sont les gens qui au quart de tour, désapprouvent ces expériences. Je me demande si ces même personnes ne seraient pas ravies d'avoir cette invention à leur disposition s'ils en avaient besoin. C'est la même philosophie que ceux qui sont contre les abattoirs et qui pourtant raffolent de la viande. Afficher tout Les abattoirs existent pour qu'on puissent se nourir .donc manger c normal.
Si vous avez vraiment faim je ferais aucun reproche a ce vous mangiez un ours.
Mais prendre l'ours pour des tests militaire la je suis pas d'accord.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : La plupart des espèces d ours sont en voie d extinction ce qui n est malheureusement pas le cas pour la connerie humaine... En voie d'extinction depuis quelle année ?

a écrit : Sauf que là, c'est pour sauver de vies humaines, pas pour essayer de rendre les gens "beaux" Oui m'enfin on sacrifie des vies aussi et je ne pense pas que nos vies doivent nécessairement être considérées comme meilleures que la leur... pourquoi ne pas prendre des mannequins comme dans les crash test ?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : En voie d'extinction depuis quelle année ? Depuis que des ingénieurs s amusent à les drogués, les éjecter, et les découper en morceaux ....pour ne citer que cet exemple ..

a écrit : Depuis que des ingénieurs s amusent à les drogués, les éjecter, et les découper en morceaux ....pour ne citer que cet exemple .. Pffff... N'importe quoi. D'abord, les ours impliqués dans ces tests étaient des ours noirs américain qui sont encore très nombreux et pas du tout en voie de disparition.

Ensuite, il y a une bonne dizaine d'espèces d'ours différents dans le monde, et si certaines espèces sont en voie de disparition, c'est surtout à cause de la déforestation, ou de la fonte des glaces pour l'ours blanc.

Donc arrête de dire n'importe quoi, ces tests n'ont rien à voir avec la raréfaction des ours dans le monde.

Posté le

android

(1)

Répondre

Je me coucherai moins... Humain

a écrit : "La vie d'un homme vaut plus que celle d'un animal" c'est bien ca ?
Parce qu'on quelque chose de superieur ?
Ok ,donc quand un peuple different de nous et plus avance et plus intelligent debarquera sur terre ,vous trouverais ca normal qu'il prennent des humains pour faire
des tests de ce genre j'imagine.
Simple question de superiorite en fait.
Afficher tout
L'énorme différence c'est qu'un humain conceptualise son avenir. Pour autant que je sache aucun animal ne le fait.

Et puis soyons cohérents, comment peut-on vouloir protéger les animaux sauvages (en général on les protège proportionnellement a la sympathie que les public leur porte par exemple les bébés phoques sont bien mieux protégées que les requins bien que moins menacés) et continuer à manger du cochon élevé à 10 dans 15 m2 et tué au bout de 4 ou 5 mois.
Je respecte un végétarien qui défend les animaux. Je respecte tout autant quelqu'un qui défend les espèces menacées.
J'ai le plus grand mépris par contre pour ceux qui défendent les animaux au nom de principes anthropomorphiques idiots et qui mangent goulûment leur steak.

Posté le

android

(2)

Répondre

Tout comme les singes qui furent envoyés dans l'espace, Tyler Durden approuve

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Depuis que des ingénieurs s amusent à les drogués, les éjecter, et les découper en morceaux ....pour ne citer que cet exemple .. Au vu de ta réponse, tu t'es sans doute rendue compte que ton commentaire précédent était un peu anachronique.

a écrit : Pffff... N'importe quoi. D'abord, les ours impliqués dans ces tests étaient des ours noirs américain qui sont encore très nombreux et pas du tout en voie de disparition.

Ensuite, il y a une bonne dizaine d'espèces d'ours différents dans le monde, et si certaines espèces sont en voie de
disparition, c'est surtout à cause de la déforestation, ou de la fonte des glaces pour l'ours blanc.

Donc arrête de dire n'importe quoi, ces tests n'ont rien à voir avec la raréfaction des ours dans le monde.
Afficher tout
j ai lu dernièrement sur scmb que des lions était encore présent au moyen âge dans le sud de la France ,a l époque c est sûrement avec ton genre de com qu on en trouve plus maintenant.. Question : a partir de combien d espèce restante peut on estimer qu un animal est en voie d extinction ? Doit t on justifier le massacre d une espèce juste par le fait qu on en trouve en abondance ?

a écrit : C'est triste à dire mais l'expérimentation animale reste nécessaire dans les avancées scientifiques. Ceux qui veulent que les tests prennent fin, c'est soit ça, soit faire des test sur des prisonniers.
Donc oui certaine fois c'est triste ou cruel mais nécessaire.
Il y a tellement de pedophiles et autres meurtrier en prison. Alors oui, a la limite, on test sur eux. Ça devrait devenir une peine tiens. Les animaux n'en ont rien a foutre de l'avancé scientifique, qu'on les laisse en paix.

a écrit : L'énorme différence c'est qu'un humain conceptualise son avenir. Pour autant que je sache aucun animal ne le fait.

Et puis soyons cohérents, comment peut-on vouloir protéger les animaux sauvages (en général on les protège proportionnellement a la sympathie que les public leur porte par exemp
le les bébés phoques sont bien mieux protégées que les requins bien que moins menacés) et continuer à manger du cochon élevé à 10 dans 15 m2 et tué au bout de 4 ou 5 mois.
Je respecte un végétarien qui défend les animaux. Je respecte tout autant quelqu'un qui défend les espèces menacées.
J'ai le plus grand mépris par contre pour ceux qui défendent les animaux au nom de principes anthropomorphiques idiots et qui mangent goulûment leur steak.
Afficher tout
Sur la premiere partie cela ce defend mais il ya quand meme une chose importante qu'il faut prendre en compte a savoir les "emotions".les animaux en ont (peur ,anxiete,) stress
Ca compte et on ne doit pas jouer avec ca .
Pour la deuxieme c vrai on protege et on mange (alors que les conditions d'elevage sont scandaleuse).
Alors n'allons pas en rajouter avec des essais militaire.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : j ai lu dernièrement sur scmb que des lions était encore présent au moyen âge dans le sud de la France ,a l époque c est sûrement avec ton genre de com qu on en trouve plus maintenant.. Question : a partir de combien d espèce restante peut on estimer qu un animal est en voie d extinction ? Doit t on justifier le massacre d une espèce juste par le fait qu on en trouve en abondance ? Afficher tout Alors pour commencer, dire si une espèce est menacé ou non, c'est le boulot d'organismes internationaux comme l'UICN ou la CITES qui ont des critères très précis à ce sujet.

Et ensuite pour ta deuxième question, oui, cela s'appelle le contrôle de population et c'est le job des chasseurs. Quand une espèce prolifère, on peut réduire sa population sans problème.

Sauf que ça n'a pas grand chose à voir avec prendre 12 ours et les impliquer dans des tests parce qu'on a pas le choix.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Sur la premiere partie cela ce defend mais il ya quand meme une chose importante qu'il faut prendre en compte a savoir les "emotions".les animaux en ont (peur ,anxiete,) stress
Ca compte et on ne doit pas jouer avec ca .
Pour la deuxieme c vrai on protege et on mange (alors que les conditions
d'elevage sont scandaleuse).
Alors n'allons pas en rajouter avec des essais militaire.
Afficher tout
En fait beaucoup combattent la maltraitance aux animaux pour se donner bonne conscience.
Je n'ai pas de solution évidente, je dis juste qu'il faut garder un minimum de cohérence.
Refuser qu'un chasseur tue un animal qui a vécu en liberté et accepter l'élevage de poulet en batterie, c'est incohérent. Sauf si les motivations sont autres que le bien être de l'animal.
Accepter la Syrie (on peut remplacer la Syrie par une bonne quinzaine de régions du monde) et refuser les tests sur les ours, c'est tout aussi incohérent d'ailleurs.
Tout comme aussi faire tout un pataquès sur un épidémie ebola qui va tuer 20 ou 30000 personne et ne pas parler du paludisme qui devrait en tuer 1,5 millions dont 700000 enfants dans le même temps.

Je ne dis pas qu'il ne faut se moquer du bien être des animaux ou des malades de l'ebola, je dis qu'il faut gérer ses priorités.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : En fait beaucoup combattent la maltraitance aux animaux pour se donner bonne conscience.
Je n'ai pas de solution évidente, je dis juste qu'il faut garder un minimum de cohérence.
Refuser qu'un chasseur tue un animal qui a vécu en liberté et accepter l'élevage de poulet en batterie, c�
39;est incohérent. Sauf si les motivations sont autres que le bien être de l'animal.
Accepter la Syrie (on peut remplacer la Syrie par une bonne quinzaine de régions du monde) et refuser les tests sur les ours, c'est tout aussi incohérent d'ailleurs.
Tout comme aussi faire tout un pataquès sur un épidémie ebola qui va tuer 20 ou 30000 personne et ne pas parler du paludisme qui devrait en tuer 1,5 millions dont 700000 enfants dans le même temps.

Je ne dis pas qu'il ne faut se moquer du bien être des animaux ou des malades de l'ebola, je dis qu'il faut gérer ses priorités.
Afficher tout
Il est vrai que de parler de malfraitance d animaux en s empiffrant de Mac do à longueur de semaine n est pas cohérent mais avancer que ceux qui militent pour la cause animal le font par hypocrisie j en suis pas si sur mais par contre pour la Syrie et l ébola j ai lu et relut ton com, je vois pas le rapport, tu parle de priorité la faune et la flore mondial en est une de priorité dont notre survie direct dépend.

a écrit : oui, d'ailleurs je propose que l'on interdise la guerre, parce que la guerre c'est pas chouette ! Même que ça tue des gens !
Décidément, en parlant du pays bisounours, il faudrais que certains en redescendent, parceque là c'est juste ridicule.
Oui effectivement, je suis sur que le monde irait mieux sans guerre, est à mon avis il faut être déranger pour aimer la guerre, pourtant tu as l'aire d'aimer ça...

Posté le

android

(1)

Répondre