L'eau pourrait aider à traiter les déchets

Proposé par
le
dans

Il est possible de traiter les déchets avec de l'eau. En effet, à une certaine pression (220 bars) et une certaine température (375°C), l'eau passe à l'état supercritique c'est-à-dire qu'elle n'est ni solide, ni liquide, ni gazeuse. Ce nouvel état permettrait de détruire par combustion de manière écologique les ordures ménagères et les déchets toxiques en rejetant des produits propres comme de l'oxygène dans l'atmosphère plutôt que des polluants comme c'est le cas actuellement avec les incinérateurs.


Tous les commentaires (139)

J'ai une petite idée, elle vaut ce qu'elle vaut, pour avoir 220 bars constant : construire un bassin aux dimensions adéquates, d'une profondeur de 2300 m; sous l'eau, chaque 10 mètres de profondeur, nous avons une atmosphère, c'est-à-dire un bar supplémentaire, et donc, à 2300 m, nous avons 220 bars constants, en plus à cette profondeur, nous avons la géothermie qui joue son rôle pour la température de l'eau, donc, beaucoup moins d'énergie pour la chauffer... C'est une idée un peu folle, mais j'ai bien dit, c'est une idée, et elle vaut ce qu'elle vaut. Ce serait le système le moins polluant.

a écrit : J'ai une petite idée, elle vaut ce qu'elle vaut, pour avoir 220 bars constant : construire un bassin aux dimensions adéquates, d'une profondeur de 2300 m; sous l'eau, chaque 10 mètres de profondeur, nous avons une atmosphère, c'est-à-dire un bar supplémentaire, et donc, à 2300 m, nous avons 220 bars constants, en plus à cette profondeur, nous avons la géothermie qui joue son rôle pour la température de l'eau, donc, beaucoup moins d'énergie pour la chauffer... C'est une idée un peu folle, mais j'ai bien dit, c'est une idée, et elle vaut ce qu'elle vaut. Ce serait le système le moins polluant. Afficher tout D'après ce que disait mon prof de chimie les seuls matériaux qui résistent à l'eau supercritique sont le platine et le tungstène ... Ça fait cher la cuve :/

a écrit : (Que je sache) il n'y en a pas d'autres mais l'état supercritique est un état un peu spécial qui varie selon les températures et pressions.
De même qu'en réalité pour certains éléments il existe différents type de solides (la configuration géométrique d'un cristal peut varier avec la pres
sion par exemple pour donner d'autres caractéristiques au solide considéré) Afficher tout
Exact, on peut citer le carbone graphite et le carbone diamant par exemple :)

C'est une méga sublimation !!!!
*la sublimation est une transformation d un état gazeux a l état solide .

a écrit : Ça fait donc un état de plus.
On a donc (au moins) liquide, solide, gazeux, plasma et supercritique.
Y'en a d'autres ?
En quelque sorte c'est un état dans lequel il n'y a pas d'état justement.
Suffit de faire une courbe de pression en fonction de la température et d'établir le "point c" entre liquide et gaz pour connaître la température et ou la pression.
PV=nRT n'est inconnu pour personne :)
Mais en effet c'est très difficile à imaginer.
C'est comme l'état d'équilibre entre l'eau liquide et solide! Une fois l'eau liquide agitée et/ou versée elle se transforme instantanément en glace ! C'est assez sympa à voir !

a écrit : Ça fait donc un état de plus.
On a donc (au moins) liquide, solide, gazeux, plasma et supercritique.
Y'en a d'autres ?
Il y a aussi l'état superfluide. Par exemple l'hélium en dessous de 2 °K devient superfluide. Sa viscosité est nulle. On ne peut pas le mettre en mouvement en faisant tourner le récipient qui le contient. Et il peut s'écouler instantanément par un trou microscopique.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pourquoi *une certaine pression [...] une certaine température* ? écrivez juste les quantités. Autant éviter les longues phrases quand les courtes font le taf. Parce que ce sont des données à titre indicatif, on peut très bien prendre une pression plus élevée et une température plus basse (variation de pression=variation de température de changement d'État)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : D'après ce que disait mon prof de chimie les seuls matériaux qui résistent à l'eau supercritique sont le platine et le tungstène ... Ça fait cher la cuve :/ Peut-être, mais si c'est le cas on n'a besoin que d'un caisson en bas en métal précieux, et non pas toute la cuve, non ?

a écrit : Difficile d'imaginer l'eau dans aucun état de la matière... Elle est à un état peu commun connu comme fluide supercritique, on peu le visualiser facilement en regardant un diagramme d'état de la matière

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Lorsque l'eau atteint cet état, coule t-elle ? Vole t-elle ? Car comme déjà dit, c'est difficile d'imaginer de l'eau ni solide, ni liquide, ni gazeux .. :) Les propriétés physiques d'un fluide supercritique (densité, viscosité, diffusivité) sont intermédiaires entre celles des liquides et celles des gaz.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Il y a l'état d'ébriété bien sur! Nop, il est similaire à l'état super critique.

a écrit : Bonjour, pouvez vous répondre a la question suivante:
Si l'eau n'est ni liquide, solide ou gazeuse, quel est son état?
Merci beaucoup :-)
Non. On ne peut pas poser cette question quand on voit la redondance des réponses à cette anecdote? Désolé mais ça serait bien de regarder si des réponses en parlent avant.
Même chose pour ceux qui répètent et répètent ce qui a été dit plus tôt.

a écrit : J'ai une petite idée, elle vaut ce qu'elle vaut, pour avoir 220 bars constant : construire un bassin aux dimensions adéquates, d'une profondeur de 2300 m; sous l'eau, chaque 10 mètres de profondeur, nous avons une atmosphère, c'est-à-dire un bar supplémentaire, et donc, à 2300 m, nous avons 220 bars constants, en plus à cette profondeur, nous avons la géothermie qui joue son rôle pour la température de l'eau, donc, beaucoup moins d'énergie pour la chauffer... C'est une idée un peu folle, mais j'ai bien dit, c'est une idée, et elle vaut ce qu'elle vaut. Ce serait le système le moins polluant. Afficher tout La matière utilisée pour la cuve n'est qu'un des nombreux problèmes qui me viennent à l'esprit et qui font que l'écologie est très limitée: construire et installer une cuve de 2300 m de profondeur à distance de la côte, l'"arrimer", suffisamment stable pour répondre aux courants, qui ne perturbe pas l'écologie sous marine locale, qui résiste dans le temps... Et surtout comment on achemine les déchets en bas, comment on l'entretient etc? Il y a sûrement d'autres problèmes...

a écrit : C'est une méga sublimation !!!!
*la sublimation est une transformation d un état gazeux a l état solide .
Non, la sublimation est le passage de l'état solide vers l'état gazeux sans passer par l'état liquide...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : J'ai une petite idée, elle vaut ce qu'elle vaut, pour avoir 220 bars constant : construire un bassin aux dimensions adéquates, d'une profondeur de 2300 m; sous l'eau, chaque 10 mètres de profondeur, nous avons une atmosphère, c'est-à-dire un bar supplémentaire, et donc, à 2300 m, nous avons 220 bars constants, en plus à cette profondeur, nous avons la géothermie qui joue son rôle pour la température de l'eau, donc, beaucoup moins d'énergie pour la chauffer... C'est une idée un peu folle, mais j'ai bien dit, c'est une idée, et elle vaut ce qu'elle vaut. Ce serait le système le moins polluant. Afficher tout Pour une cuve de cette profondeur, avec comme surface 1m carré, on aurait une masse de 2300tonnes sur la cuve, donc c'est énorme, et bien d'autres pb encore si tu en veux..

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Non. On ne peut pas poser cette question quand on voit la redondance des réponses à cette anecdote? Désolé mais ça serait bien de regarder si des réponses en parlent avant.
Même chose pour ceux qui répètent et répètent ce qui a été dit plus tôt.
Nan mais je poser la question parce que je ne savez pas. Ce n'était pas pour m'amuser a savoir qui savez... mais merci quand même

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est un fluide, liquide qui a les propriétés d'un gaz pour faire simple, il s'écoule comme un gaz, pas beaucoup de pertes de charges, mais garde l'effet de dissolution de l'eau liquide (solvant) Merci beaucoup

Posté le

android

(0)

Répondre

Et qui paye la facture pour chauffé l'eau a 375 degrés et la pressurisé ? ^^

C'est bête une combustion ne dégage JAMAIS d'oxygène, mais en consomme.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ça fait donc un état de plus.
On a donc (au moins) liquide, solide, gazeux, plasma et supercritique.
Y'en a d'autres ?
Il y a un tas d'états de la matière, beaucoup ont été trouvés récemment, et nécessitent beaucoup d'énergie.

Un des états les plus connus est le plasma, notre soleil en est par exemple composé.

fr.m.wikipedia.org/wiki/Liste_des_%C3%A9tats_de_la_mati%C3%A8re