L'eau pourrait aider à traiter les déchets

Proposé par
le
dans

Il est possible de traiter les déchets avec de l'eau. En effet, à une certaine pression (220 bars) et une certaine température (375°C), l'eau passe à l'état supercritique c'est-à-dire qu'elle n'est ni solide, ni liquide, ni gazeuse. Ce nouvel état permettrait de détruire par combustion de manière écologique les ordures ménagères et les déchets toxiques en rejetant des produits propres comme de l'oxygène dans l'atmosphère plutôt que des polluants comme c'est le cas actuellement avec les incinérateurs.


Tous les commentaires (139)

Oui mais il y a quand même utilisation d'énergie pour chauffer et mettre l'eau sous pression. A voir si c'est rentable.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Seulement l’observation de ce changement d’état sur Terre est loin d’être simple à cause des variations thermiques et de la gravité, c'est pourquoi ce système n'est pas encore mis en place. Cet état est (relativement) facile à mettre en place. Si tu habite sur paris, tu peux aller voir au Palais de la découverte.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : J'ai du mal à accepter le terme "brûler", même avec des guillemets. Brûler signifie généralement qu'un produit se combine avec l'oxygène pour former d'autres produits avec un dégagement de chaleur à la clef. Ou intervient ce phénomène dans l'état ainsi décrit ? La montée en pression et en température aboutit à une dislocation de la molécule d'eau (et à la recombinaison des atomes qui la composent) ; c'est fascinant, déroutant, intéressant pour les applications industrielles qui en découlent ... Mais il me semble qu'on ne voit pas l'eau brûler. Afficher tout Tu n'as jamais du cuisiner pour savoir ce que c'est que de ce brûler avec de l'eau ;)

a écrit : Ça fait donc un état de plus.
On a donc (au moins) liquide, solide, gazeux, plasma et supercritique.
Y'en a d'autres ?
en solution aqueuse sous forme ionique

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ça fait donc un état de plus.
On a donc (au moins) liquide, solide, gazeux, plasma et supercritique.
Y'en a d'autres ?
Ya un état où l'eau perd toute propriete de la viscosité ou de la tension superficielle je sais plus le nom, où l'eau ( ou le liquide en question) devient un hyperfluide je crois. Si quelqu'un peu m'eclairer un peu plus etant sur telephone à 1:30am

Posté le

android

(0)

Répondre

Petite question: la pression et la temperature sont des nombres precis? Ou si c'est 375,0001° ca marchera?

Posté le

android

(0)

Répondre

Nous polluons l'eau, mais l'eau peu aussi dépolluer. Incroyable, mais cette dernière forme n'a toujours pas de nom? En aura-t-elle un, un jour?

Mais au final c'est donc un fluide .

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Encore un autre : l'état aqueux, celui du sucre dans le café, chaque molécule de sucre est "entourée" de molécules d'eau et peut ainsi se mouvoir librement dans le liquide.
Source : mes cours de chimie de seconde.
Non mais stop là faut arrêter d'inventer des états^^ c'est pas un état quand des molécules en supportent d'autres pour se déplacer dans un fluide! Officiellement il y en à 6: solide liquide gazeux, plasma, condensat de bose-einstein (ou supersolide) et superliquide. Après on découvre des choses tout les jours donc ça changera peut être mais actuellement c'est tout. Il suffit de prendre 2 secondes et de taper "état de la matière" sur google pour avoir tout ça avec des explication simple et précise, si ça vous intéresse n'hésitez pas!

Posté le

android

(2)

Répondre

Si c'etait si simple, ce serait deja mis en place....

Mais est-ce que le fait de mettre l'eau sous 220bars et 375° est écologique? Je suppose certes plus que les incinérateurs, mais bon ça coûte aussi en électricité..

C'est un sujet très intéressant mais l'anecdote devrait être plus complète. Travaillant moi-même sur le recyclage avec des fluide super-critiques on peut notamment préciser que de nombreuses autres molécules ont un état super-critique tel que le CO2 qui a déjà été cité, des alcools tel que le méthanol et l'éthanol et pleins d'autres.

Un fluide devient super-critique lorsqu'il dépasse une pression appelée pression critique et une température appelée température critique. Pour l'eau c'est effectivement 221 bar et 373 degrés celcius, pour le CO2 c'est 31 degrés celcius et 73 bar par exemple.

La technique de recyclage par eau super-critique est appelée solvolyse hydrothermale est déjà développé à l'état industriel par la société Innovéox !!
La technique fait aussi l'objet de recherche et des brevets sont déjà déposé pour le recyclage de matériaux composites à base de fibre de carbone renforcé par une matrice polymère. Ces matériaux sont notamment utilisé dans l'aéronautiques ou les avions sont de plus en plus construits avec des matériaux composites.

En espérant avoir pu apporter plus de précision même de nombreuses choses peuvent encore être dites...

SOURCES : - Publication scientifique de C. Aymonier et al, "Supercritical water for environmental technologies" et "Near - and supercritical solvolysis of carbon reinforced polymers (CFRPs) for recycling carbon fibers as a valuable resource : state of the art "
- Articles sur www.techniques-ingenieur.fr

Bonjour, pouvez vous répondre a la question suivante:
Si l'eau n'est ni liquide, solide ou gazeuse, quel est son état?
Merci beaucoup :-)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Bonjour, pouvez vous répondre a la question suivante:
Si l'eau n'est ni liquide, solide ou gazeuse, quel est son état?
Merci beaucoup :-)
C'est un fluide, liquide qui a les propriétés d'un gaz pour faire simple, il s'écoule comme un gaz, pas beaucoup de pertes de charges, mais garde l'effet de dissolution de l'eau liquide (solvant)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Petite question: la pression et la temperature sont des nombres precis? Ou si c'est 375,0001° ca marchera? A la différence du point triple, si c'est une température et une pression supérieur ca marche encore

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : '' un peu spécial qui varie en fonction des températures et pression.'' , c'est aussi le cas des autres état, l'eau ne géle pas en dessous de zéro et bou au delà de 100 ! elle géle a zéro et bou a 100 SI et seulement SI on a une pression de 1 atmo. Et il faut qu'elle soit un peu ionisé aussi

Posté le

android

(0)

Répondre

Avis de chimiste : d'accord on part sur le principe que l'eau a l'état supercritique peut dépolluer des déchets. Mais c'est l'eau qui est polluée ensuite ?? Donc ou est l'avancée ? Sachant que les conditions operatoires sont très coûteuse en énergie.

Posté le

android

(1)

Répondre

En complément : le CO2 a l'état supercritique est actuellement utilisé sur les bouchons en liège, pour enlever la molécule qui donne le mauvais goût de bouchon au vin

Posté le

android

(1)

Répondre

C'est excellent , économie de carburant et sa renouvelle l'air , il ne reste plus qu'un pays montre l'exemple et le mette en place