La maladie qui donne aux hommes l'apparence de femmes

Proposé par
Chad
le
dans

En France, environ 1000 personnes d'apparence féminine sont en réalité des hommes atteints de la maladie héréditaire du testicule féminisant. Cette maladie les rend insensibles aux androgènes (hormones de la masculinité), et ils n'ont pas ou peu d'organes génitaux externes masculins ou bien ont des organes génitaux ressemblant à ceux des femmes.

Leur caryotype est bien masculin (XY), mais ils sont le plus souvent déclarés filles à la naissance et sont stériles. Cette maladie touche environ 1 homme sur 65000.


Tous les commentaires (106)

LOL c'est drôle comme on se fait flinguer sur cette application. Par le mot théorie, je voulais souligner que certains homosexuels disent qu'ils sont nés avec un cerveau de femme-homme. Et qu'on soit en 2012 ou en 3000 n'y changera jamais rien, les relations homosexuelles sont et resteront contraires a la nature, a la reproduction naturelle de l'être humain. Maintenant je m'en fous qu'un personne puisse y trouver son plaisir...

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Contraire a la nature? T'es serieux? Certains animaux ont des comportements bisexuels, l'homosexualité n'ai pas propre a l'homme et donc de la culture humaine qui aurait transformé la nature. Oui deux femmes, deux hommes ne peuvent pas se reproduire, mais qui a dit qu'on était sur terre juste pour se reproduire? On est d'abord la pour vivre nous même avant de vouloir prolonger l'existence de notre espèce.

Posté le

android

(15)

Répondre

a écrit : LOL c'est drôle comme on se fait flinguer sur cette application. Par le mot théorie, je voulais souligner que certains homosexuels disent qu'ils sont nés avec un cerveau de femme-homme. Et qu'on soit en 2012 ou en 3000 n'y changera jamais rien, les relations homosexuelles sont et resteront contraires a la nature, a la reproduction naturelle de l'être humain. Maintenant je m'en fous qu'un personne puisse y trouver son plaisir... Afficher tout Donc, une personne stérile est contraire à la nature, et tous ceux qui ne peuvent/veulent pas se reproduire non plus...
La nature, c'est avant tout la diversité.

Posté le

iphone

(15)

Répondre

a écrit : On a repris ce que disent les 2 sources, Larousse et Universalis, sur le fait que les personnes ayant cette maladie sont génétiquement des mâles. Qui plus est, les personnes atteintes ne peuvent avoir d'enfants de ce que j'ai compris.
Je pense que ta variante est justement une vraie variante et que cett
e anecdote ne la concerne donc pas. Ou alors je me plante, mais dans ce cas les sources aussi :o Afficher tout
OK, mais dire que ce sont "en réalité des hommes" parce qu'elles sont génétiquement XY, c'est comme dire que les êtres humains sont "en réalité des morceaux de charbon" parce que leur métabolisme est basé sur le carbone....Attention à ne pas tout confondre...

Posté le

website

(6)

Répondre

a écrit : bjr comment a tu su pour tes chromosomes,quel sont les testes a faire pour savoir? Une conséquence de ma maladie est que je suis née avec un problème lymphatique, donc bébé j'avais les pieds gonflés. Les médecins ont pensé que c'était peut-être génétique, j'ai subi un test de caryotype (en gros, on a lu mon ADN) et c'est comme ça que j'ai su. Heureusement, car sinon je serais sans doute morte d'un cancer des ovaires à l'adolescence. On a pu me retirer les ovaires avant. Voilà!

Posté le

website

(5)

Répondre

a écrit : De ce que j'ai lu elles se sentent femmes. Elles SONT des femmes physiologiquement, elles sont élevées en tant que femmes, elles portent des enfants.....Si elles se sentent autre chose que femme, ça n'a rien à voir avec cette (ces) maladie(s).

Posté le

website

(2)

Répondre

[quote=blind63]drovitch a écrit Si cette maladie est héréditaire cela veut dire qu'ils peuvent quand même avoir des enfants?Je pense que ça doit être par FIVE si encore ils produisent des spermatozoïde! Puis c'est peut être une maladie qui saute des générations, et qui arrivent que chez certains individus [/quote]



Par définition cette maladie n'est pas héréditaire puisque celles qui en sont atteintes sont stériles. (Héréditaire = qui vient des parents). En revanche, cette maladie est bien sûr congénitale (qui est là à la naissance).

Posté le

website

(3)

Répondre

a écrit : Faux, l'apparence n'est pas forcement féminine. Par contre, cela peut provoquer des troubles ou des retards mentaux. L'exemple probablement le plus connu en France de quelqu'un atteint d'un Klinefelter est Francis Heaulme, qui a tout de l'apparence d'un homme, sauf les testicules, qui ne sont pas descendus dans les bourses (constat fait lors de sa 1ère fouille au corps quand il a été arrêté). Un porteur de Klinefelter aura un caryotype XXY, la mère a "donné" un chromosome X en trop. Les gens atteints de la pathologie dont il est sujet dans l'anecdote ont un caryotype XY, et sont donc génétiquement des hommes. Afficher tout Si je peux me permettre, je ne suis pas d'accord quand tu fais l'amalgame entre "porteuses d'un caryotype XY" et "génétiquement des hommes" ....Etre une homme ou une femme est infiniment plus complexe qu'être porteur/porteuse de tels ou tels chromosomes...

Posté le

website

(4)

Répondre

a écrit : Sa reste des êtres humains. Et la force de l être humain est la différence de l un et l autre.
L essentiel est que ces personne ce sentent bien dans leur peau..
Merci, contente de savoir que je "reste un être humain" :-) Mais bon, rassure-toi, je suis bien dans ma peau....

Posté le

website

(2)

Répondre

a écrit : Bonne remarque ^^ plus sérieusement, quelqu'un aurait-il trouvé une photo d'une personne atteinte de cette maladie? Voir si cette maladie modifie la morphologie du corps Si tu veux je t'envoie une photo....Bon je suis pas Clara Morgane, mais je t'assure que même quand je suis toute nue tu ne ferais pas la différence entre moi et une femme XX....

Posté le

website

(3)

Répondre

[quote=blind63]drovitch a écrit Si cette maladie est héréditaire cela veut dire qu'ils peuvent quand même avoir des enfants?Je pense que ça doit être par FIVE si encore ils produisent des spermatozoïde! Puis c'est peut être une maladie qui saute des générations, et qui arrivent que chez certains individus [/quote]

PS: les personnes atteinte de malformations chromosomiques sur les chromosomes sexuels ne produisent pas de gamètes (spermatozoïdes ou ovules), pas de viables en tout cas. Un homme XXY ne peut donc pas avoir d'enfant génétiques, pas plus qu'une femme XY ou apparentée. En revanche, une femme de type XY peut tout à fait porter un enfant conçu par un don d'ovule, tant qu'elle a un utérus normal.

Posté le

website

(0)

Répondre

[quote=Lecteureddy]nico14800 a écrit si je ne me trompe,il s'agit là du symdrome de Klinefelte [...] 2 chromosomes sexuels au lieu d'un seul habituellement.C'est ça! [/quote]



Entre autres...

Posté le

website

(0)

Répondre

a écrit : Franchement j'ai été choqué par des commentaires, une personne homosexuelle n'est absolument pas née avec un cerveau homme-femme. On nait tous avec un cerveau et l'attirance sexuelle n'est pas présente avant de naître.
De plus toutes les personnes homosexuelle n'ont pas eu le complexe d&
#039;Œdipe, il ne faut pas associé les deux, je suis lesbienne et j'en connais plusieurs qui n'ont absolument pas eu ce complexe là. L'Homosexualité est un choix de vie, beaucoup de personne ont deja eu une attirance sexuelle envers quelqu'un du même sexe, mais elles ne l'assument pas ou c'etait juste que passager. Ce que je veux dire par là c'est que l'homosexualité est quelque chose d'anodin, ce n'est ni une maladie, ni un problème mentale et ce n'ai pas toujours le resultat d'une enfance un peu spéciale Afficher tout
Je suis d'accord avec toi, sauf sur un point, c'est que l'homosexualité n'est pas un choix. Si j'avais pu choisir, je ne me serais pas fait chier a me prendre des réflexions débiles du style "et qui fait l'homme?", j'aurais eu le droit de me marier, etc... Par contre,je travaille et je paie les memes impôts que tout le monde. Rien de plus logique en somme.

Posté le

iphone

(5)

Répondre

a écrit : Si je peux me permettre, je ne suis pas d'accord quand tu fais l'amalgame entre "porteuses d'un caryotype XY" et "génétiquement des hommes" ....Etre une homme ou une femme est infiniment plus complexe qu'être porteur/porteuse de tels ou tels chromosomes...
Ben excuse moi mais avoir un caryotype "XY", c'est être GÉNÉTIQUEMENT un homme. Je parle uniquement de chromosomes. Pour moi, si quelqu'un GÉNÉTIQUEMENT homme SE SENT femme, c'est une femme à part entière, et inversement.

Posté le

iphone

(6)

Répondre

a écrit : LOL c'est drôle comme on se fait flinguer sur cette application. Par le mot théorie, je voulais souligner que certains homosexuels disent qu'ils sont nés avec un cerveau de femme-homme. Et qu'on soit en 2012 ou en 3000 n'y changera jamais rien, les relations homosexuelles sont et resteront contraires a la nature, a la reproduction naturelle de l'être humain. Maintenant je m'en fous qu'un personne puisse y trouver son plaisir... Afficher tout Non mais LOL quoi!

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Ben excuse moi mais avoir un caryotype "XY", c'est être GÉNÉTIQUEMENT un homme. Je parle uniquement de chromosomes. Pour moi, si quelqu'un GÉNÉTIQUEMENT homme SE SENT femme, c'est une femme à part entière, et inversement. D'accord avec ça, même si je comprends ce que veut dire manuereva. On parle bien ici d'homme et de femme au sens biologique strict dès qu'on parle de caryotipe. Si tu veux parler "en pratique", la notion n'a rien à voir.

Posté le

website

(7)

Répondre

a écrit : Ben excuse moi mais avoir un caryotype "XY", c'est être GÉNÉTIQUEMENT un homme. Je parle uniquement de chromosomes. Pour moi, si quelqu'un GÉNÉTIQUEMENT homme SE SENT femme, c'est une femme à part entière, et inversement. Dans ce cas on est d'accord, je suppose. D'accord avec Philippe aussi...mais les confusions/amalgames sur le sujet de l'identité biologique et sexuelle sont nombreuses. Je veux dire, je suis une femme au même titre qu'une femme porteuse de chromosomes XX ou que ma copine transsexuelle. Le fait que nous ayons toutes des chromosomes sexuels biologiquement différents les unes des autres est secondaire....

Posté le

website

(0)

Répondre

a écrit : Dans ce cas on est d'accord, je suppose. D'accord avec Philippe aussi...mais les confusions/amalgames sur le sujet de l'identité biologique et sexuelle sont nombreuses. Je veux dire, je suis une femme au même titre qu'une femme porteuse de chromosomes XX ou que ma copine transsexuelle. Le fait que nous ayons toutes des chromosomes sexuels biologiquement différents les unes des autres est secondaire....
Afficher tout
En fait je crois qu'on dit la meme chose ^^
Les confusions sont faciles a faire sur ce sujet ;)

Posté le

iphone

(1)

Répondre

a écrit : si je ne me trompe,il s'agit là du symdrome de Klinefelter où l'individu possède trois chromosomes sexuels XXY..
Ces hommes possèdent une masculinisation incomplète de leurs appareils genitaux et sont stériles..

Cette maladie résulte d'une anomalie de ségrégation des chromosomes lors d
e la création des gamètes de la mère ou du mère, ainsi un spermatozoïde ou un ovocite se retrouve avec 2 chromosomes sexuels au lieu d'un seul habituellement. Afficher tout
+1 ... je rajoute juste qu'il y a des individus, au lieu d'avoir un XXY, ils auront un XYY, se sont des hommes (d'apparence
normal c-à-d masculine) mais qui présente une personnalité de criminel. D'ailleurs on dit que ces personnes ont le chromosome du criminel ( le Y en plus )

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Ce n'est pas vraiment une maladie, mais une anomalie génétique. Les testicules ne descendent chez le foetus que grâce à l'existence du gène SRY sur le chromosome Y. Ces "femmes" ont un gène SRY défectueux ou inexistant. Comme elles n'ont pas de testicules, elles n'ont pas de testostérone donc gardent un aspect féminin.

Posté le

website

(0)

Répondre