Carl Gauss, un génie des mathématiques à 9 ans

Proposé par
le
dans

La formule permettant de calculer la somme de nombres allant de 1 à n fut découverte par le "prince des mathématiciens" Carl Gauss alors qu'il n'avait que 9 ans ! Alors à l'école, son professeur lui demanda de calculer la somme de nombres allant de 1 à 100, et il trouvera facilement la formule : n*(n+1)/2.

Il agit astucieusement, en additionnant, les nombres les plus extrêmes, remarquant qu'à chaque fois le résultat est 101. (1+100 = 101, 99+2 = 101, 98+3 = 101 etc.). Il remarque donc qu'il existe 50 paires ayant pour résultat 101. Il en conclue facilement que 50*101 est la réponse. Ainsi, il développe la formule en partant du principe que 50*101 = 100*101/2.


Commentaires préférés (3)

Même a mon âge je suis pas sur de comprendre

Posté le

android

(738)

Répondre

Comme l'écrivait corneille :"aux âmes bien nées la valeur n'attend pas le nombre des années ".

Posté le

android

(451)

Répondre


Tous les commentaires (127)

Même a mon âge je suis pas sur de comprendre

Posté le

android

(738)

Répondre

Enfant prodige, il apprend à lire et à compter dès l’age de trois ans et on raconte qu’à cet age, il corrige une erreur dans les comptes de son père.

Les surdoués comme lui, m'a-t-on raconté, possède un gêne manquant dans leur ADN, gêne qui, habituellement classerait les autiste et autiste de haut niveau dans leur particularité. Certains sont doués pour les maths, d'autre pour le dessin (et c'est vraiment incroyable!!) Il y aurait comme ça Mozart, Einstein, Nietzsche et j'en passe!

Lire les sources, c'est intéressant.

Je vous conseil le doc sur les autistes de haut niveau.

Comme l'écrivait corneille :"aux âmes bien nées la valeur n'attend pas le nombre des années ".

Posté le

android

(451)

Répondre

a écrit : Enfant prodige, il apprend à lire et à compter dès l’age de trois ans et on raconte qu’à cet age, il corrige une erreur dans les comptes de son père.

Les surdoués comme lui, m'a-t-on raconté, possède un gêne manquant dans leur ADN, gêne qui, habituellement classerait les autiste et autiste de haut n
iveau dans leur particularité. Certains sont doués pour les maths, d'autre pour le dessin (et c'est vraiment incroyable!!) Il y aurait comme ça Mozart, Einstein, Nietzsche et j'en passe!

Lire les sources, c'est intéressant.

Je vous conseil le doc sur les autistes de haut niveau.
Afficher tout
Le principe d'enfants surdoué ne repose sur rien. Et est fortement remis en cause par nombre de scientifiques. Par ailleurs Einstein... A eu une scolarité médiocre.....

Posté le

android

(27)

Répondre

Je crois que c'est lui aussi qui inventa une courbe mathématique, la fameuse courbe de Gauss. Elle a une forme de cloche, assez jolie, par contre je ne sais pas du tout à quoi elle sert...

a écrit : Le principe d'enfants surdoué ne repose sur rien. Et est fortement remis en cause par nombre de scientifiques. Par ailleurs Einstein... A eu une scolarité médiocre..... De plus, bien souvent les enfants surdoués sont en échec scolaire..
Ça ne va pas a leur rythme, pas les bonnes méthodes..
Autant demander à un éléphant de grimper un arbre.
Édit : contente de t'apprendre que cette courbe modélise des statistiques. Plus précisément des densité de probabilité. Très utilisée pour la loi continue etc..

fr.m.wikipedia.org/wiki/Nombre_triangulaire Les grecs l'ont découvert avant... Wiki dit d'ailleurs: "Une légende infondée[9] prête à Carl Friedrich Gauss (1777 - 1855) l'exploit suivant. Alors que Gauss avait huit ans, son maître d'école Büttner demanda aux élèves de sa classe d'additionner tous les nombres de 1 à 100. Gauss additionne 1 avec 100, puis 2 avec 99, puis 3 avec 98 et ainsi de suite jusqu'à 50 avec 51. Il obtient une somme de 50 fois la valeur 101, soit 5 050. Seule l'anecdote est infondée, la méthode, en revanche est pertinente." Mais cela n'enlève rien au mérite de Gauss ayant REDÉCOUVERT indépendamment des anciens une formule et à un si jeune âge. Il est d'ailleurs l'un des plus grands mathématiciens que la terre n'ai jamais porté. (Théorème de Gauss sur la divisibilité, Matrice de Gauss Jordan, théorème fondamental de D'Alambert Gauss en algèbre, intégrale de Gauss à la base de la fonction erreur, Equation de Maxwell Gauss en électromagnétisme etc...) quoique je serais pas surpris d'apprendre que ce sont des mathématiciens qui ont nommés leur travaux en son nom par hommage... Donc pensez à reformuler l'anecdote Philippe, le "inconnue jusqu'alors " est faux.

Et dire que moi a 9 ans j avais deja du mal à réaliser une division à 2 chiffres

Posté le

android

(33)

Répondre

Un génie se reconnaît a ses fulgurances, ce type était un véritable génie.

Au lycée mon prof de maths nous donnait des punitions avec des factorielles n.
Par exemple factorielle 5 c'est 1*2*3*4*5. Les calculatrices était capables d'aller jusque factorielle 13, donc quand c'était factorielle 16 par exemple on se tapait tout à la main et on se retrouvait à poser des multiplications avec des nombres à une vingtaine de chiffres !!!
Rien que d'y penser j'en ai des frissons...

Posté le

android

(41)

Répondre

a écrit : Le principe d'enfants surdoué ne repose sur rien. Et est fortement remis en cause par nombre de scientifiques. Par ailleurs Einstein... A eu une scolarité médiocre..... La surdouance (enfant ou adulte, d'ailleurs, ça ne change rien à l'affaire) n'est pas un "principe". C'est une condition congénitale que l'on observe chez certaines personnes (environ 2% de la population), c'est tout. C'est factuel, c'est comme ça, ce n'est pas un concept inventé par les scientifiques. La surdouance n'a RIEN à voir avec le fait d'être toujours premier à l'école. Statistiquement, c'est même plutôt le contraire : les surdoués ont tendance à être mal adaptés à l'école (et pas seulement à l'école, d'ailleurs).

Si tu voulais parler du fameux "QI", en revanche, ça oui, effectivement, c'est un outil inventé par les scientifiques, qui en tant que tel est imparfait, et qui fait débat. La notion d'intelligence unique qu'il est censé mesurer est fortement remise en question.

Moi a 9 ans je savais roter et chanter en même temps...chacun ses spécialité

a écrit : Je crois que c'est lui aussi qui inventa une courbe mathématique, la fameuse courbe de Gauss. Elle a une forme de cloche, assez jolie, par contre je ne sais pas du tout à quoi elle sert... Elle sert aux probabilités.

Posté le

android

(1)

Répondre

Ce professeur, très sévère, demandait souvent à ses élèves pour les punir et avoir la paix, de calculer la somme de tous les nombres jusqu'à n. Carl, à force de faire cette exercice, a trouvé cette formule pour éviter ces calculs. Il fut d'ailleurs réprimandé et il me semble même frappé par son professeur qui ne pouvait plus utiliser cette punition. En entrant brillamment au lycée, Carl a déclaré préférer ce système car il ne se faisait plus frapper par ses professeurs pour ses remarques.
Source: mon prof de math du lycée.

Posté le

android

(35)

Répondre

En plus je pense qu'il a fait plein de découvertes. Il y a le pivot de Gauss non. Quand on étudie les maths son nom revient souvent comme ceux des grecs ( Pythagore, Thales, ...).D'une manière générale les allemands ont beaucoup contribué à la science moderne aussi. Rappellez- vous !

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : La surdouance (enfant ou adulte, d'ailleurs, ça ne change rien à l'affaire) n'est pas un "principe". C'est une condition congénitale que l'on observe chez certaines personnes (environ 2% de la population), c'est tout. C'est factuel, c'est comme ça, ce n'est pas un concept inventé par les scientifiques. La surdouance n'a RIEN à voir avec le fait d'être toujours premier à l'école. Statistiquement, c'est même plutôt le contraire : les surdoués ont tendance à être mal adaptés à l'école (et pas seulement à l'école, d'ailleurs).

Si tu voulais parler du fameux "QI", en revanche, ça oui, effectivement, c'est un outil inventé par les scientifiques, qui en tant que tel est imparfait, et qui fait débat. La notion d'intelligence unique qu'il est censé mesurer est fortement remise en question.
Afficher tout
Je me suis toujours posée la question, si l'intelligence était acquise ou innée ( ou un peu des deux ) ? Les surdoués serait il l'exception confirmant une certaine "norme " ?

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Enfant prodige, il apprend à lire et à compter dès l’age de trois ans et on raconte qu’à cet age, il corrige une erreur dans les comptes de son père.

Les surdoués comme lui, m'a-t-on raconté, possède un gêne manquant dans leur ADN, gêne qui, habituellement classerait les autiste et autiste de haut n
iveau dans leur particularité. Certains sont doués pour les maths, d'autre pour le dessin (et c'est vraiment incroyable!!) Il y aurait comme ça Mozart, Einstein, Nietzsche et j'en passe!

Lire les sources, c'est intéressant.

Je vous conseil le doc sur les autistes de haut niveau.
Afficher tout
Si tu veux te la péter, évite d'ecorcher le nom d'Einstein... et met une majuscule au début du nom de ces grands hommes....

Posté le

android

(0)

Répondre

La maîtresse: <<Parapple, qu'est-ce que tu fais?
- Je dessine un lapin.
- Et toi Carl?
- Il est évident que j'applique la valeur expodentielle sur l'arithmétique aux nombres impairs. >>

Posté le

android

(63)

Répondre