La théorie de l'évolution illustrée en 30 ans

Proposé par
le

En 1971, des scientifiques introduisirent une nouvelle espèce de lézard sur un petit îlot. 30 ans plus tard, on s'aperçut que l'espèce introduite n'existait plus mais avait été remplacée par une autre, inconnue jusqu'alors. En 30 générations, le lézard introduit avait évolué jusqu'à changer de régime alimentaire, devenant herbivore alors que l'espèce introduite était insectivore.

La nouvelle espèce diffère en bien des points de l'ancienne : plus grosse, elle possède une mâchoire capable d'attaquer des plantes fibreuses et un estomac qui peut digérer des végétaux. L'espèce introduite était insectivore. Or au fil des mutations lors de la prolifération de l'espèce après son introduction, les lézards capables de manger des végétaux abondant sur l'île furent largement favorisés et proliférèrent d'autant plus vite, jusqu'à ce que la présence de l'espèce d'abord introduite ne fut plus qu'anecdotique. C'est la seule fois ou la théorie de l'évolution a pu être mise en œuvre a l'échelle de la vie d'un homme.


Tous les commentaires (160)

a écrit : Je dis pas le contraire, j'explique juste le système des générations. Pour le reste faut croire que certains reptiles évoluent plus rapidement que nous. C'est possible mais dans la logique de l'évolution des espèces, je trouve que trente ans, c'est très court, c'est tout!
Je n'ai pas la science infuse et je viens ici pour apprendre encore et encore et surtout sans amertume!

a écrit : C'est amusant, parce que je pense souvent que l'Homme d'aujourd'hui s'oppose à la sélection naturelle.
Je m'explique : dans notre société actuelle, nous protégeons les faibles, les handicapés, les malades.
En soit, nous empêchons les mutations inutiles de disparaitre, ou un
véritable changement dans les générations futures...
Attention!! Je ne dis pas que je suis contre ça!! Je remarque juste que pour l'instant, dans les conditions actuelles, la sélection naturelle est en quelque sorte "neutralisée", jusqu'à crise majeure bien sûr.
Afficher tout
Je me faisais la même réflexion jusqu'à ce que j'apprenne que Darwin avait écrit un deuxième livre: La filiation de l'homme. Dans celui-ci il explique que la sélection naturelle a amenée à la civilisation (et donc au choix d'aider les plus faibles du groupe).
De quoi faire taire ceux qui utilisent Darwin pour justifier l'eugenisme.

Posté le

android

(22)

Répondre

a écrit : Plusieurs choses que je ne comprends pas...et si cette "évolution" était simplement du à l'accouplement des deux espèces ? Elles auraient alors formé une nouvelles espèces s'adaptant a l'environnement...mais ça ne confirme rien vu qu'à la base on a 2 espèces différentes mais compatibles...
Deuxièmement si ça confirme la théorie de l'évolution alors ce n'est plus une théorie et on devrait en entendre bien plus parlé !
Troisièmement si cette théorie s'avère juste alors l'être humain ou la forme de vie qu'il sera dans 1 millions d'année n'a pas a craindre du changement climatique...enfin moi j'dis ça j'dis rien...
Afficher tout
Alors pour répondre a tes deux dernière questions:

On parle de théorie de l'évolution car c'est comme telle qu'elle a été énoncée par Darwin et c'est sous ce nom qu'elle est passée a la postérité mais d'aucuns est d'accord pour dire que cette théorie n'en est plus une et que c'est bien une règle.

En ce qui concerne l'homme et n'importe qu'elle autre espèce, l'évolution fait qu'une espèce tendra toujours a être en meilleure adéquation avec son habitat. Seulement ces mutations ne sont pas souhaitées, une espèce ne choisit pas un jour de muter, c'est un gros coup de chance. Donc pour peu que ton habitat évolué sans que tu ne puisse t'y adapter tu meurs. C'est ce qui se passe avec le réchauffement : beaucoup d'espèce ne parviennent plus a survivre. Le meilleur exemple c'est l'extinction massive des dinosaures, un changement brutale de leur milieu a conduit a une extinction massive. Si tu vas encore plus loin (désolé mais c'est assez horrible), la meilleure façon de guerrir de maladie grave ca serait de contaminer toute la planète, ceux qui seront immunisés survivront et la maladie disparaîtra... Ca reviendrait a provoquer une sélection naturelle.

a écrit : Alors pour répondre a tes deux dernière questions:

On parle de théorie de l'évolution car c'est comme telle qu'elle a été énoncée par Darwin et c'est sous ce nom qu'elle est passée a la postérité mais d'aucuns est d'accord pour dire que cette théorie n'en est plus un
e et que c'est bien une règle.

En ce qui concerne l'homme et n'importe qu'elle autre espèce, l'évolution fait qu'une espèce tendra toujours a être en meilleure adéquation avec son habitat. Seulement ces mutations ne sont pas souhaitées, une espèce ne choisit pas un jour de muter, c'est un gros coup de chance. Donc pour peu que ton habitat évolué sans que tu ne puisse t'y adapter tu meurs. C'est ce qui se passe avec le réchauffement : beaucoup d'espèce ne parviennent plus a survivre. Le meilleur exemple c'est l'extinction massive des dinosaures, un changement brutale de leur milieu a conduit a une extinction massive. Si tu vas encore plus loin (désolé mais c'est assez horrible), la meilleure façon de guerrir de maladie grave ca serait de contaminer toute la planète, ceux qui seront immunisés survivront et la maladie disparaîtra... Ca reviendrait a provoquer une sélection naturelle.
Afficher tout
Je suis une légende
World war Z
Walking dead...
C'est ce que m'évoque ton commentaire. ;)

Les lézard s'adapteront plus vite que nous en tout cas si un changement environnemental apparaît trop brusquement sur terre. 30 ans pour eux... Des 100aines d'années pour nous!
Je vous conseille un livre que j'ai lu au collège (donc ça va le niveau!) sur ce que devient l'humanité après une guerre qui a ravagé le monde, et sur le fait que les poulpes sont désormais les maîtres du monde car ils ont évolué très vite. C'est "Niourk" le titre (je ne sais plus l'auteur). Ne vous fiez pas à mon résumé, c'est plus profond que ça comme bouquin!!!

a écrit : On en entend parler puisque tous nos cours de SVT reposent sur cette théorie ! De plus certaines espèces sont capables de muter plus vite que d autres ! Donc si on ne fait pas attention a notre environnement il se peut que l Homme meurt, mais certainement pas la vie sur Terre, d autres espèces s adapteront. Je parlais de cette expérience pas de la théorie quand je disais qu'on en a pas entendu parlé. Honnêtement les mutations existent mais on a retrouvé des lézards sur l'île pas des chiens...
J'ai fait un bac s je connais cette théorie et je m'y suis particulièrement penché objectivement sans parler de l'existence d'un Dieu on est d'accord, elle reste trop bancale pour être considérer comme exacte vérité. Un scientifique digne de ce nom doit pouvoir ouvrir son esprit a toute les possibilités. Si on a cette théorie c'est avant tout grâce à l'absurdité des religions qui a décidé Darwin a voir ailleurs...

Ceci dit je suis d'accord avec la disparition des dinosaures...effectivement une espèce peut être éradiquer...

Ce phénomène s'appelle la divergence évolutive. Il y avait une anecdote sur le phénomène opposé le 21 novembre...

a écrit : C'est amusant, parce que je pense souvent que l'Homme d'aujourd'hui s'oppose à la sélection naturelle.
Je m'explique : dans notre société actuelle, nous protégeons les faibles, les handicapés, les malades.
En soit, nous empêchons les mutations inutiles de disparaitre, ou un
véritable changement dans les générations futures...
Attention!! Je ne dis pas que je suis contre ça!! Je remarque juste que pour l'instant, dans les conditions actuelles, la sélection naturelle est en quelque sorte "neutralisée", jusqu'à crise majeure bien sûr.
Afficher tout
En quoi des mutations, handicapantes à des degrés différents, dans notre société actuelle serait-elles inutiles dans un système qui évolue et dont on ne sait ce qu'il en sera?
La nature pouvant évoluer de manière imprévisible, les espèces ont soit le choix de s'adapter aux changements, soit d'explorer les possibles en mutant spontanément. Peut-être que dans des millions d'années être de petite taille, rachitique avec une tête énorme sera un avantage.

C'est ce qui fait que des théories comme l'eugénisme ne peuvent être pérennes dans le temps. Et je ne parle pas de 30 générations d'humains, c'est à bien plus grande échelle.

a écrit : C'est possible mais dans la logique de l'évolution des espèces, je trouve que trente ans, c'est très court, c'est tout!
Je n'ai pas la science infuse et je viens ici pour apprendre encore et encore et surtout sans amertume!
C'est là la beauté de la chose. Il faut des conditions bien particulière pour assiter à un tel spectacle. C'est pourquoi c'est si rare.
L'île est un écosystème fermé et aux conditions suffisemment stimulantes pour obtenir un tel résultat. C'est là quintessence même de ce que la nature fait.
Et je trouve bien plus beau d'assister à ça que de s'extasier comme d'autres l'ont fait sur la violence amorale de la sélection naturelle.

a écrit : Merci M. Darwin. Et tout ça grâce à son observation d'oiseaux dans les îles Galápagos (entre autres choses).
Il a déduit l'évolution de l'espèce à partir d'un ancêtre commun en observant les différences entre ces oiseaux (je ne me rappelle plus lequel... Je vais rechercher...). Bref un peu co
mme avec ce lézard mais lui n'a pas su exactement quand l'espèce d'origine a été introduite.

N.B. Il s'agit des "pinsons de Darwin", 13 espèces de fingillidés.
Afficher tout
Il n'y a jamais eu de preuve de l'évolution. Ce phénomène s'appelle la spéciation mais malheureusement pour vous cher évolutionniste il n'y a que l'adaptation qui existe, la spéciation est fausse. Le Lésard est resté un Lésard, il ne s'est pas transformé en souris ou autre. D'ailleurs on parle de "théorie" de l'évolution.

Commentaire supprimé @ArnaudHBG

Le lézard n'est pas resté un lézard.
Une nouvelle espèce a été crée.
Alors oui, en trente ans, on a effectivement pas retrouvé des chiens.
Le fait est qu'entre le singe et l'Homme il y a eu des millions d'années. Et durant ces millions d'années, il y a eu des milliers de nouvelles espèces chaque fois un peu moins singe, un peu plus Homme.
La transition est lente et longue.

Et pourtant, il suffit de rien. 98% environ de l'ADN du Chimpanzé est aussi celle de d'Homme. www.hominides.com/html/actualites/actu080905-adn-chimpanze.php
Il suffit de changer à peine 2% de ce que contient le noyau de tes cellules pour que tu ne sois plus qu'un Chimpanzé. Tu vois, il ne faut pas grand chose pour passer à deux espèces pourtant radicalement différentes.

On dit peut-être théorie de l'évolution car c'est le nom qui est resté. Mais plus aucun scientifique moderne ne considère cela comme une théorie tans les preuves sont formelles et scientifiquement exactes.

Moi qui voit ça dans le programme de SVT, le brassage génétique, j'en parlerai à mon prof. :)

a écrit : Quel est le rapport entre le racisme et l'anecdote?! C'est pourtant très simple, la seule solution pour un créationniste sur un sujet qui prouve le darwinisme, c'est d'en arriver au point Godwin.
Notre ami fait donc le nécessaire pour y arriver.

Posté le

android

(19)

Répondre

a écrit : Il n'y a jamais eu de preuve de l'évolution. Ce phénomène s'appelle la spéciation mais malheureusement pour vous cher évolutionniste il n'y a que l'adaptation qui existe, la spéciation est fausse. Le Lésard est resté un Lésard, il ne s'est pas transformé en souris ou autre. D'ailleurs on parle de "théorie" de l'évolution. Afficher tout Le lézard reste peut-être lézard, mais n'oublions pas que le lézard est une évolution d'un être unicellulaire, qui a aussi évolué vers l'homme...
Moi j'appelle ça l'évolution.

Pour revenir sur la filiation de l'homme de Darwin évoquée un peu plus haut. Je pense aussi que l'intelligence humaine, la capacité à adapter l'environnement, à développer des médicaments plutôt que des immunités génétiques constituent également une évolution au sens de Darwin.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : C'est possible mais dans la logique de l'évolution des espèces, je trouve que trente ans, c'est très court, c'est tout!
Je n'ai pas la science infuse et je viens ici pour apprendre encore et encore et surtout sans amertume!
Que veux tu la nature est pleine de surprise

a écrit : @ArnaudHBG

Le lézard n'est pas resté un lézard.
Une nouvelle espèce a été crée.
Alors oui, en trente ans, on a effectivement pas retrouvé des chiens.
Le fait est qu'entre le singe et l'Homme il y a eu des millions d'années. Et durant ces millions d'années, il y a
eu des milliers de nouvelles espèces chaque fois un peu moins singe, un peu plus Homme.
La transition est lente et longue.

Et pourtant, il suffit de rien. 98% environ de l'ADN du Chimpanzé est aussi celle de d'Homme. www.hominides.com/html/actualites/actu080905-adn-chimpanze.php
Il suffit de changer à peine 2% de ce que contient le noyau de tes cellules pour que tu ne sois plus qu'un Chimpanzé. Tu vois, il ne faut pas grand chose pour passer à deux espèces pourtant radicalement différentes.

On dit peut-être théorie de l'évolution car c'est le nom qui est resté. Mais plus aucun scientifique moderne ne considère cela comme une théorie tans les preuves sont formelles et scientifiquement exactes.
Afficher tout
Merci d'avoir répondu à ma place et bien mieux que je n'aurais pu le faire.
Il y aura toujours des gens pour douter de la théorie de l'évolution, malgré les observations et découvertes faites. Mais après tout ce n'est pas plus mal car ce sont ces doutes et ces questions qui nous permettrons de faire de nouvelles découvertes et de poser de nouvelles théories. Et donc de mieux comprendre notre monde...
En gros c'est une sorte d'évolution aussi, non?

a écrit : On pourrait y envoyer nos amis créationniste en classe verte... Je ne vois pas en quoi ? ...

a écrit : La nature s'adapte toujours a se qu'il peu se passer, c'est pour sa qu'il n'y a pas de souci a se faire pour les dégâts qu'on peu causer parce que la planète nous supprimera d'une manière ou d'une autre quand elle l'aura décider L homme semble assez malin pour se jouer de tout les caprices de notre terre mere! A tel point que notre espece continura sa vie sur une autre planete d ici peu (a l echelle de notre existance). Rassurons nous, l homme aura raison de son espece et le plus tot sera le mieux... longue vie aux autres especes

Posté le

android

(0)

Répondre

Un autre exemple ou la théorie peut être observée à l'échelle d'une vie humaine:
La malbouffe aux états unis.
Suite à la prolifération des fast food sur les dernières décennies, il y a des endroits ou on ne peux plus acheter un fruit ou un légume aux USA, l'homme est donc passé d'omnivore à "fastfoodovore".
Le taux d'obèse est en telle progression que la présence de l'humain qui a été introduite à l'origine sera bientôt négligeable.
La théorie de la régression