Aux Samoa, il existe un troisième genre

Proposé par
le

Tous les commentaires (166)

a écrit : Ce sont des anomalies dans le sens génétique et évolutif du terme. La plupart des intersexués sont stérile et donc incapable de transmettre cette particularité génétique. Donc oui, ce sont des anomalies génétiques. Ça n'a rien de grave hein, c'est des Humains aussi à ce que je sache.

A ce que je
sache, l'humain, où même les mammifères, s'ils sont une "anomalie" statistiques, peuvent reproduire cette anomalie et potentiellement inverser la tendance pour devenir la norme au détriment des insectes ou des poissons. Dans 30 000 ans. Ce seront peut être eux les "anomalies"

Donc non, ton autre exemple change clairement de sujet.

Et au fond, je comprend parfaitement la position de tes opposants dans ce débat. Je suis moi aussi un homme blanc cisgenre, hétérosexuel, blablabla... Et j'ai beau m'en tamponner l'oreille du genre ou de l'orientation sexuelle des autres, je ressens aussi ce que certains ont appelé "dictature LGBT". Je suis tolérant (enfin, j'espère l'etre), mais apparemment, pour certaines de ces personnes, ça ne semble pas être possible puisque je suis un homme blanc cisgenre et donc forcément macho, sexiste, un peu raciste et qui opprime minorités.
La tolérance, elle va dans les deux sens hein.
Afficher tout
Mais ne relance pas le débat...

La théorie du genre, ca n'existait meme pas y'a 20 ans, tout le monde s'en foutait avant...
la tolérance, c'est d'accepter l'autre tant qu'il ne nous emmerde pas, et le genre, force est d'admettre que même la science ne peut pas le définir! On est sensés avoir un cerveau...

Mais qu'es ce qu'on en a a foutre, en vrai, du genre?

a écrit : Arrêtons de considérer que les choses sont "évidentes". Si il y a une incompréhension, il y a deux possibilités : soit votre interlocuteur est moins cultivé, plus limité et ne comprends pas ce que vous prenez pour des évidences. Soit vous vous exprimez mal et n'utilisez pas le langage à bon escient, c�39;est à dire de manière à être compris de tous.
La troisième possibilité, malheureuse, serait que les phrases soient tellement obscures et complexes qu'elles soient juste un moyen, pour celui qui les formule, d'écraser les autres d'incompréhension, ce qui lui donnerait la satisfaction d'imaginer que l'autre ne peut comprendre l'étendue de son savoir et de son intelligence. Cela s'appelle de la pédanterie.
Afficher tout
Mais pourquoi encore en rajouter...? Je souhaitais simplement partager avec d’autres le sujet des Hijra qui se rapprochait bien de l’anecdote qui est super intéressante. Je ne cherchais pas à faire un débat, au contraire !!
Je ne pense pas que mes phrases étaient « tellement obscures et complexes » faut pas exagérer qd même...
(On dit bien aussi que l’homme « descend » du singe sans pour autant lancer un débat sur le terme descendance.)

Et je ne suis pas pédante (merci au passage ça fait tjs plaisir) alors que je trouve ton commentaire intentionnellement très désagréable et moralisateur. J’en dirai pas plus.

Bref, désolée de n’avoir pas utilisé le terme exact pile poil, j’ai écrit comme ça me venait, mais je pense que le sens global était compréhensible.
Je n’écris pas aussi bien que toi c’est clair mais c’est pas une raison pour réagir comme ça (tu dis qd même que j’essaie « d’écraser les autres d’incompréhension » c’est fou... j’étais loin d’imaginer que qqun s’énerverait et me ferait une leçon de moral pour si peu).

Si tu veux parler des Hijra c’est avec grand plaisir car c’est super intéressant mais si c’est encore pour discuter de la forme et non du fond, de tel ou tel terme utilisé plutôt que de l’anecdote, alors ça sera mon dernier commentaire. Il y a déjà bcp de polémique ici pour qu’on en rajoute pour si peu.
Sinon je me répète mais je conseille le bouquin « le ministère du bonheur suprême », très beau roman qui raconte poétiquement la vie d’Anjum une Hijra du vieux Delhi.

a écrit : Les mecs comme vous qui commencent par « j’ai des amis gays etc » pfffff comment dire... tellement pitoyable qu’ils sont obligés de se justifier comme quoi ils aiment et acceptent les homos pour pouvoir me casser. ( rien que ça , ça prouve que tu as du mal à accepter la différence).réfléchis y si tu peux.;)

> Pour ma disparition le temps nous le dira.

En tout cas la majorité des commentaires vont dans mon sens... Et puis d’après Darwin seuls les forts et les fortes survivent. Ce qui ne semble pas être votre cas.

Par pitié épargnez nous une reproduction il y a assez d’hystériques nazi bisousnounours comme vous en France.

Vous êtes tellement intolérant à l’opinion divergente... mais je comprends votre peur. La majorité silencieuse de ce site s’est prononcée et ça vous plaît pas.

Regardons le bon côté des choses je vous ai poussé à vous inscrire.

Allez couches toi toujours aussi bête
Afficher tout
Probablement le commentaire le plus intolérant et pseudo-sachant que j'ai vu survivre à la modération du site (et je lis tout quotidiennement depuis sa création)
Bravo, tu viens de battre un record, maintenant ne me déçois pas et continue à détruire tout reste de civisme que tu as potentiellement eu un jour :) c'est divertissant à suivre

Posté le

android

(1)

Répondre

Contre l'homosexualité mais contre l'homophobie et le non respect physique de l'individu.

Après chacun fait ce qu'il veux en privé..

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est incroyable tous ces commentaires qui fustigent APPLR pour son manque de respect et de bienveillance mais qui ne semblent pas s'offusquer de l'homophobie et de l'intolérance qu'on lit chez les autres membres..

Normal d'associer la communauté LGBT à des gens qui défilent en string de cuir ? Ou à des dictateurs ?
Tu passes à côté du débat (ou de ce qu'il en reste) et tu sautes à pieds joints dans le piège de l'attaque gratuite et facile...
Pour t'épargner d'autres bourdes du genre, explique-moi où tu as lu de l'homophobie flagrante ? Ce que tout le monde dit depuis le début c'est que même si la majorité des associations lgblablabla ne souhaite aucun mal à la société et milite pour une identification sociale qui tient moins du fichage, il y a, en leur cœur un noyau qui prône la destruction de la société en place et règne de l'autovictimisation des minorités comme argument d'autorité dans tous les débats auxquels ses membres participent.
Bien à toi.

Posté le

android

(0)

Répondre

D’ailleurs si des personnes ont des conseils de romans sympa qui se déroulent en Inde c’est avec plaisir :)
Je n’en connais pas bcp mais envie de découvrir.

a écrit : Mais ne relance pas le débat...

La théorie du genre, ca n'existait meme pas y'a 20 ans, tout le monde s'en foutait avant...
la tolérance, c'est d'accepter l'autre tant qu'il ne nous emmerde pas, et le genre, force est d'admettre que même la science ne peut pas
le définir! On est sensés avoir un cerveau...

Mais qu'es ce qu'on en a a foutre, en vrai, du genre?
Afficher tout
Mea culpa, mea culpa maxima :/

J'avoue que ce débat sur le genre me gonfle un peu et que j'ai un avis assez arrêté sur la question. Mais dans ce cas je trouvais qu'il y avait beaucoup de mauvaise fois, de part et d'autre d'ailleurs.

Et je suis tout à fait d'accord avec toi, qu'est ce qu'on s'en fout du genre. Ou de l'orientation sexuelle d'ailleurs. Tant que les gens sont bien dans leur peau et me font pas chier, ils font bien ce qu'ils veulent, tant mieux pour eux.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : J'ai toujours trouvé ce débat inutile.
Chacun est libre de se considérer comme il l'entend. Si je me considère comme une femme alors que je sui XY et que j'ai une b***, libre à moi. Par contre si je ressemble à un homme, ce ne sera pas la faute des autres si ils me disent monsieur. Dans ce cas là,
je les corrige avec politesse, bienveillance et pédagogie.
Et pour l'état civile on affiche le sexe biologique et dans le cas des transsexuels biologique, on affiche neutre.
Et pour les crétins qui n'acceptent pas que d'autres vivent différemment d'eux on les ignores (dans nos sociétés occidentales, je parle pas des pays ou être différent vous vaut la persécution.)
On ne devrait pas chercher la satisfaction dans l'approbation ou le regard des autres et de la société, suivons Montaigne et les Stoïciens, vivons en tant qu'homme, femme, neutre, trans, queer, non-binaire, bref en tant qu'individu libre des interférences négatives extérieures.
Afficher tout
La liberté d’expression c’est une chose. Donner du crédit à de la stupidité en est une autre.
L’aspect extérieur ou des taux anormaux d’hormones relèvent de la pathologie et non d’un troisième sexe.

a écrit : On voit bien que tu es passionné par la génétique, mais le débat ne se trouve clairement pas sur ce terrain, il se trouve sur celui de la sociologie, de la culture.

L'essentiel de ce qui fait un homme ou une femme est une somme d'apprentissages.
On ne naît pas homme ou femme, on le devient.
Ce que te décris ça s’appelle du negationnisme scientifique. Tu dis donc que le croisement des gamètes est inutile et une invention du patriarche homophobe cisgenre pour discréditer la gente lgbtq+++?

Bon.... ca fait longtemps que je ne suis pas venue ici. Trés longtemps. j'ai essayé de lire tous les commentaires. mais j'ai pas pu. trop de haine, trop de ... bétise. oui trop de bétise.
Alors, je vais ouvrir ma bouche parce qu apparament je suis la seule reellement concernée ici. OUI je suis une Femme Transgenre, je l'assume entierement. A ma connaissance, pas une seule personne transgenre ici ( car oui on dit "transgenre" et non plus transsexuelle) n'a pris part au debat. Certains commentaires me donnent envie de vomir. Franchement. Alors, non, la communauté lgbt ne cherche pas a imposer une "dictature des minorités" comme j'ai pu le lire, si on se bat, c est pour etre reconnu/reconnues et faire cesser les préjugés et les stéréotypes qui nous collent a la peau. Certains diront surement "bla bla victimisation bla bla". Et bien essayez donc de construire une relation normale avec un homme quand vous etes une femme transgenre. soit vous aurez le droit a " je suis hetero, desolé", soit le mec voudra uniquement coucher avec vous pour assouvir un fantasme que je concidere comme pervers et degradant. Ce que j'ai envie de dire surtout, c est que, en dehors du fait indiscutable que nous meritions un respect inconditionel en tant qu etres humains, le sujet du transgenderisme nous appartient a nous, et non aux personnes cis genre, qu elles soient heterosexuelles ou homosexuelles. Pour la bonne raison que vous n'avez aucune raison des choses que nous vivons. Continuez a cracher votre haine et votre jesaistoutisme si vous le voulez, j'ai dit ce que j'avais a dire.

a écrit : Pourquoi supprimer les commentaires de Luern sur la génétique ? Ils étaient faux ? Je suis d’accord la par contre ça me choque ! Incompréhension....

a écrit : La 4eme serait que vous n'ayez simplement pas compris.

"Descendant" dans le sens "issu de" pour parler d'une culture, d'un mode de vie etc je pense qu'il n'y a pas matiere à tergiverser. Sauf quand on a envie de, 5ème possibilité, polémiquer.
Mais tout à fait ! Tu as RAISON ! Si ça peut éviter de lancer un nouveau debat stérile au sein d'un débat stérile...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Arrêtons de considérer que les choses sont "évidentes". Si il y a une incompréhension, il y a deux possibilités : soit votre interlocuteur est moins cultivé, plus limité et ne comprends pas ce que vous prenez pour des évidences. Soit vous vous exprimez mal et n'utilisez pas le langage à bon escient, c�39;est à dire de manière à être compris de tous.
La troisième possibilité, malheureuse, serait que les phrases soient tellement obscures et complexes qu'elles soient juste un moyen, pour celui qui les formule, d'écraser les autres d'incompréhension, ce qui lui donnerait la satisfaction d'imaginer que l'autre ne peut comprendre l'étendue de son savoir et de son intelligence. Cela s'appelle de la pédanterie.
Afficher tout
Bonsoir Bordelor,

Vos commentaires sont systématiquement pertinents, intelligibles et éclairants. C’est un plaisir de les lire, car ils se distinguent régulièrement des autres commentaires dont le niveau est bien faible.

Ils enrichissent le débat et je vous en remercie !

François

a écrit : Tu crois que nous sommes soit hétéro soit homo ?! C'est triste d'être toujours aussi bête alors qu'il y a tout ce qu'il faut sur ce site pour l'être moins : secouchermoinsbete.fr/79254-l-echelle-de-kinsey-fit-grand-bruit-a-sa-sortie Tes remarques sont souvent pertinentes et bien argumentées et en général j’apprécie te lire Mais faut arrêter avec ses phrases « t’es bête » et compagnie que tu fais régulièrement en ce moment.On est sur une appli ou on échange, c’est conviviale, faut pas être sur la défensive.
Ce n’est pas une attaque

a écrit : Libre à vous oui.

Mais libre à moi de dire que j’aime pas ça.

Libre à moi de dire qu’être hétérosexuel et vouloir fonder une famille aujourd’hui signifie qu’on est catalogué : pour le patriarcat,homophobe, misogyne et un peu raciste.

Libre à moi de dire que lgbt veulent imposer
la dictature des minorités.

Libre à moi de dire qu’il y a deux sexes.

Et pour finir libre à moi/ nous d’apprendre à nos enfants que malgré nos différences il faut respecter l’autre et se montrer bienveillant tout en ayant ses opinions lesquelles ne doivent pas être imposées aux autres.
Afficher tout
Votre commentaire aurait du sens si l’Histoire n’était pas ce qu’elle était. Ces combats ont lieu d’exister par rapport à ce qu’on leur a fait et continue à faire subir, et qui résume presque à rien de ce que vous ressentez. Ce n’est pas un transgenre qui vous impose quoi que ce soit à part sa liberté, mais on peut parler longuement de sa liberté à lui ces derniers siècles

a écrit : Bon.... ca fait longtemps que je ne suis pas venue ici. Trés longtemps. j'ai essayé de lire tous les commentaires. mais j'ai pas pu. trop de haine, trop de ... bétise. oui trop de bétise.
Alors, je vais ouvrir ma bouche parce qu apparament je suis la seule reellement concernée ici. OUI je suis une Femm
e Transgenre, je l'assume entierement. A ma connaissance, pas une seule personne transgenre ici ( car oui on dit "transgenre" et non plus transsexuelle) n'a pris part au debat. Certains commentaires me donnent envie de vomir. Franchement. Alors, non, la communauté lgbt ne cherche pas a imposer une "dictature des minorités" comme j'ai pu le lire, si on se bat, c est pour etre reconnu/reconnues et faire cesser les préjugés et les stéréotypes qui nous collent a la peau. Certains diront surement "bla bla victimisation bla bla". Et bien essayez donc de construire une relation normale avec un homme quand vous etes une femme transgenre. soit vous aurez le droit a " je suis hetero, desolé", soit le mec voudra uniquement coucher avec vous pour assouvir un fantasme que je concidere comme pervers et degradant. Ce que j'ai envie de dire surtout, c est que, en dehors du fait indiscutable que nous meritions un respect inconditionel en tant qu etres humains, le sujet du transgenderisme nous appartient a nous, et non aux personnes cis genre, qu elles soient heterosexuelles ou homosexuelles. Pour la bonne raison que vous n'avez aucune raison des choses que nous vivons. Continuez a cracher votre haine et votre jesaistoutisme si vous le voulez, j'ai dit ce que j'avais a dire. Afficher tout
Tiens, justement, je n'ai jamais compris pour l'utilisation du terme transgenre à celui de transexuel. Ce dernier revêt un caractère péjoratif ou c'est simplement un changement de terme ?

Pour le reste, vous parlez de respect inconditionnel mais ne supportez pas qu'un mec ne veuille pas de vous car il est hétéro ? C'est donc un respect inconditionnel de vos choix, mais ce n'est pas mutuel alors ?

Pour l'assouvissement des fantasmes, je pense qu'à peu près toute personne ici pourrait se plaindre de cela.

a écrit : Mais pourquoi encore en rajouter...? Je souhaitais simplement partager avec d’autres le sujet des Hijra qui se rapprochait bien de l’anecdote qui est super intéressante. Je ne cherchais pas à faire un débat, au contraire !!
Je ne pense pas que mes phrases étaient « tellement obscures et complexes » faut pas exagé
rer qd même...
(On dit bien aussi que l’homme « descend » du singe sans pour autant lancer un débat sur le terme descendance.)

Et je ne suis pas pédante (merci au passage ça fait tjs plaisir) alors que je trouve ton commentaire intentionnellement très désagréable et moralisateur. J’en dirai pas plus.

Bref, désolée de n’avoir pas utilisé le terme exact pile poil, j’ai écrit comme ça me venait, mais je pense que le sens global était compréhensible.
Je n’écris pas aussi bien que toi c’est clair mais c’est pas une raison pour réagir comme ça (tu dis qd même que j’essaie « d’écraser les autres d’incompréhension » c’est fou... j’étais loin d’imaginer que qqun s’énerverait et me ferait une leçon de moral pour si peu).

Si tu veux parler des Hijra c’est avec grand plaisir car c’est super intéressant mais si c’est encore pour discuter de la forme et non du fond, de tel ou tel terme utilisé plutôt que de l’anecdote, alors ça sera mon dernier commentaire. Il y a déjà bcp de polémique ici pour qu’on en rajoute pour si peu.
Sinon je me répète mais je conseille le bouquin « le ministère du bonheur suprême », très beau roman qui raconte poétiquement la vie d’Anjum une Hijra du vieux Delhi.
Afficher tout
L'ambiance delétère du débat m'a poussé à interpréter certains des mots de votre réponse comme une ironie exprimant mon incapacité à extrapoler sur la signification de ce que vous aviez voulu dire. Mon premier commentaire se voulait humoristique. Débat des genres et des sexes, et quelqu'un parle de la descendence de gens qui - justement - n'ont plus de sexe et pas toujours par choix ! Pardon alors si vous avez pris cela pour une attaque mais c'est une défense polie de ma part, me croyant attaqué dans ma compréhension. Je n'ai traité personne de rien et laisse les personnes s'identifier elles-mêmes. Comme avec les genres en fait ! Et merci de l'intervention de la personne transgenre qui est courageu(se)x pour venir s'aventurer ici ! ;-)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Tiens, justement, je n'ai jamais compris pour l'utilisation du terme transgenre à celui de transexuel. Ce dernier revêt un caractère péjoratif ou c'est simplement un changement de terme ?

Pour le reste, vous parlez de respect inconditionnel mais ne supportez pas qu'un mec ne veuille p
as de vous car il est hétéro ? C'est donc un respect inconditionnel de vos choix, mais ce n'est pas mutuel alors ?

Pour l'assouvissement des fantasmes, je pense qu'à peu près toute personne ici pourrait se plaindre de cela.
Afficher tout
Transexuelle s utilise de moins en moins car: c est a la base un terme medico psychiatrique, et la transidentité n est plus reconnue comme maladie psy depuis 2017, Le mot est egalement devenu sexuellement connoté.
"vous parlez de respect inconditionnel mais ne supportez pas qu'un mec ne veuille pas de vous car il est hétéro ? C'est donc un respect inconditionnel de vos choix, mais ce n'est pas mutuel alors ?" => une femme transgenre reste une femme avant tout meme si elle a des parties genitales masculines, je tenais a souligner par ce commentaire que non, avoir une relation avec une femme transgenre n est pas quelque chose d'homosexuel, mais bien heterosexuel

a écrit : Transexuelle s utilise de moins en moins car: c est a la base un terme medico psychiatrique, et la transidentité n est plus reconnue comme maladie psy depuis 2017, Le mot est egalement devenu sexuellement connoté.
"vous parlez de respect inconditionnel mais ne supportez pas qu'un mec ne veuille pas de
vous car il est hétéro ? C'est donc un respect inconditionnel de vos choix, mais ce n'est pas mutuel alors ?" => une femme transgenre reste une femme avant tout meme si elle a des parties genitales masculines, je tenais a souligner par ce commentaire que non, avoir une relation avec une femme transgenre n est pas quelque chose d'homosexuel, mais bien heterosexuel Afficher tout
Oui mais alors on pourrait dire qu'on comprend qu'un homme n'ait pas envie de coucher avec une femme pourvue d'un pénis ? Sans être taxé d'homophobe ?

Et pourquoi ce cas (un homme qui refuserait ça) est toujours plus grave qu'une femme qui "refuserait de coucher avec un homme aux attributs féminins". J'ai souvent vu des discussions autour de ce sujet, et jamais la femme n'a été taxée d'homophobes, de transphobes ou même d'étroitesse d'esprit ?
En fait, comme d'habitude, a chaque fois qu'on donne son avis en tant qu'homme blanc etc, on nous colle une étiquette désagréable.

Je ne pense pas abuser en disant qu'une femme, lesbienne, affirmant que la simple vue d'un pénis la dégoute (on peut la comprendre) n'est pas taxée d'hétérophobe, ce sont juste "ses gouts" alors pourquoi faire un procès d'intention aux autres ?

J'ai une fois été cloué au piloris pour avoir dit que si mes filles était homosexuelles cela ne m'importait pas, tant qu'elles y trouvaient du bonheur, mais que personnellement, je n'aurais jamais pu coucher avec un homme (et je n'ai pas parlé de couché avec une femme aux attributs masculins) je ne vous raconte pas le flot d'insultes que j'ai recu, alors que je ne faisais qu'exprimer mes gouts.